Sénégal Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Coronavirus, les acteurs d'un mariage VIP condamnés par le tribunal
 

Sénégal : Coronavirus, les acteurs d'un mariage VIP condamnés par le tribunal

 
 
 
 6176 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 12 mai 2020 - 09:22

Les principaux participants au mariage VIP 


Au Sénégal, on joue les prolongations du mariage de Mbaye Guèye, patron de « Clean Oil » et de Seynabou Diène. En effet quelques jours après leur arrestation, les participants à ce mariage VIP ont été jugés et condamnés par le tribunal, a appris KOACI. 


En selon nos informations, le couple, la mère de la mariée Marième Mané ainsi que quelques-uns des invités, notamment le célèbre influenceur Niang Kharagne Lo, Alassane Mbaye (le griot des VIP), Ndèye Fatou Diouf alias "Ndèye Diouf mou Serigne Fallou", Mansour Ndao (transitaire) et Ndèye Marie Diallo alias l’ex mannequin Adja Diallo ont comparu, ce lundi, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour le délit de violation de l’Etat d’urgence notamment interdiction de rassemblement. 


Devant le prétoire, les prévenus, ayant comparu tous libres, ont nié les faits qui leurs sont reprochés mais, ils ont tous fait amende honorable en présentant leurs plates excuses.


Interrogé, l’un des membres de la bande en l’occurrence Niang Kharagne Lô, a déclaré avoir pris part à la cérémonie parce qu’il a été invité. A l’en croire, il y a fait dix minutes. Il est arrivé sur les lieux à 15h et est reparti à 15h10. Sur place, il a trouvé moins de trente personnes.


« Je ne savais pas que j’y trouverai autant de personnes. On m’a invité officiellement et je tenais à y être pour honorer la mariée », a déclaré Niang Kharagne qui dit ignorer que les rassemblements de plus de 20 personnes étaient interdits. Il s’est par la suite excusé de son comportement. 


Son attitude sera celui de tous ses autres coaccusés. En effet, devant le fait accompli, les membres de la bande de VIP ont tous, à tour de rôle plaidé la clémence du tribunal. 


 

Cependant, malgré les excuses présentées à la barre, les prévenus ont été sermonnés part la parquetière.


 « Vous vous mettez en danger et vous mettez en danger aussi votre famille. Vous ne respectez aucune mesure », constate-t-elle. 

Poursuivant, la représentante du ministère public pense qu’on ne peut pas permettre certaines choses en cette période où la maladie se propage de plus en plus au Sénégal. « Le virus ne circule pas, ce sont les gens qui le transportent. Nous avons un ennemi en commun nous devons tous lutter pour le vaincre. Quand on vous demande de rester chez vous, c’est pour votre bien », signale-t-elle avant de requérir l’application de la loi.


Les avocats des prévenus ont plaidé la relaxe. Pour eux, l’élément moral fait défaut dans cette affaire. A les en croire, la loi n’interdit pas ces types de cérémonie. Elle s’est tenue dans un endroit fermé et la loi l’autorise. 


Ce que la loi n’autorise pas, selon les robes noires, c’est le débordement ou que la cérémonie se tienne dans un lieu ouvert au public. Donc, pour eux, la relaxe pure et simple s’impose.



 

Au terme de l’audience, le patron de Clean Oil, Bara Guèye, a été purement et simplement relaxé par le juge du tribunal des flagrants dé-lits de Dakar, ses coaccusés eux ont été condamnés. 


Son épouse Seynabou Diène, la mère de cette derrière, Marième Mané, l'ex-mannequin Adja Diallo et tous les autres membres de la bande de VIP ont été tous condamnés à 2 mois de prison assortis du sursis et à payer chacun une amende de 100.000 F. Ils comparaissaient pour violation portant sur la loi d'urgence et rassemblement non autorisé.


Sidy Djimby Ndao , Dakar 


Contacter KOACI.COM à Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Appels à manifester suivi de violences et de morts, Bedié et Simone Gbagbo s'exposent-ils à des poursuites judiciaires ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Confier la gestion du site internet de la CEI à une entreprise de com...
 
2139
Oui
71%  
 
870
Non
29%  
 
19
Sans Avis
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement