Ghana Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana-Togo : Frontières fermées, répercussions à Aflao, mévente à Assigamé
 

Ghana-Togo : Frontières fermées, répercussions à Aflao, mévente à Assigamé

 
 
 
 3613 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 26 mai 2020 - 20:00

Activités au marché d’Assigamé à Lomé (ph)


La fermeture des frontières ghanéenne et togolaise en ces temps de lutte contre la propagation de l’épidémie du Covid-19 commence à avoir des répercussions à Aflao et plus généralement sur la commune de Ketu Sud, dans la région de la Volta au Ghana. Quant au grand marché d’Assigamé à Lomé, les chiffres d’affaires des commerçants baissent car les clients qui viennent d’Aflao et au-delà du Ghana pour s’approvisionner ne viennent plus.


Selon Dan Jerry Sorokpo, le porte-parole des habitants de la commune de Ketu Sud, la fermeture de la frontière d’Aflao a entraîné des difficultés financières accrues dans la municipalité pour ceux dont les moyens de subsistance dépendent énormément de l'ouverture de la frontière. Il est à souligner qu’Aflao est une ville jumelle de Lomé, la capitale du Togo et les deux villes vivent presqu’au même rythme sur le plan des activités économiques.


En raison de la fermeture des frontières, Sorokpo a fait savoir que les populations de la commune ont du mal à gagner leur pain quotidien et à joindre les deux bouts. De ce fait, elles ont lancé un appel au gouvernement ghanéen à instituer un fonds de secours et de soutien aux moyens de subsistance pour venir en aide aux couches vulnérables de Ketu Sud.


Sur les difficultés encourues en ce moment, Yawa, une revendeuse de poisson frais, a déclaré que la fermeture de la frontière pour empêcher l’importation du coronavirus dans le pays a paralysé l’économie locale le long de la frontière à Aflao. Elle a ajouté que « nos clients ne trouvent plus du chemin pour venir s’approvisionner, on les compte du bout des doigts, c’est difficile cette situation de mévente ».


Quant aux revendeurs du marché d’Aflao, ils ne sont pas épargnés par les effets économiques de la Covid-19. Ils craignent que la fermeture de la frontière ne conduise à une pénurie de vivres car ils achètent la plupart de leurs stocks au Togo.


 

Avant ces constats, certains habitants à Aflao, dont des conducteurs de véhicules de transports publics, ont demandé au gouvernement ghanéen d'ouvrir les frontières afin que afin que les activités économiques reprennent, car leur fermeture impactent négativement sur leurs conditions de vie.


Mévente à Assigamé


Du côté du marché d’Assigamé à Lomé au Togo, l’affluence n’est plus celle des jours ordinaires. Si les produits alimentaires sont plus demandés, les autres effets comme les vestimentaires et les parures peinent à trouver de preneurs. Du lot de ceux qui n’arrivent pas à écouler leurs marchandises, figure Dagan, une commerçante de bijoux, qui a avoué avoir suspendu ses venues au marché car ses clients ne viennent pas mais elle est obligée de payer à chaque fois le ticket du marché sans revenus.


Surveillance à la frontière


Afin de lutter contre la traversée illégale de la frontière, le porte-parole du groupe a appelé le gouvernement à déployer plus d’agents de sécurité pour bloquer toutes les routes non approuvées entre le Ghana et le Togo avec effet immédiat et à accentuer les contrôles sur les routes principales de la municipalité.


Mise à jour sur le Coronavirus au Ghana


 

Le Ghana a enregistré 156 nouveaux cas de coronavirus, ce qui porte le total à 6 964 cas. 72 des nouveaux cas ont été détectés dans le Grand Accra. Sur le total des cas enregistrés, on note 2 097 guérisons et 32 décès.

La région de la Volta, frontalière avec le Togo totalise à ce jour 57 cas confirmés de coronavirus.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Echec des appels à marcher et, désormais, à la désobeissance civile, "l'opposition" peine à convaincre à un mois du premier tour?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la...
 
8642
Oui
67%  
 
3911
Non
31%  
 
251
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement