Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : COVID-19, le CNRA a enregistré en moins de trois mois des pertes comprises entre 2 et 3 milliards de FCFA
 

Côte d'Ivoire : COVID-19, le CNRA a enregistré en moins de trois mois des pertes comprises entre 2 et 3 milliards de FCFA

 
 
 
 6089 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 14 juin 2020 - 09:13

Même si la situation au Pays pourrait paraitre aussi anecdotique qu'elle a été surestimée dans son aspect dramatique, le Centre national de recherche agronomique (CNRA) a enregistré de nombreuses pertes liées à sa production durant les deux premiers mois de la pandémie à la maladie à Coronavirus. Ces pertes sont comprises entre 2 et 3 milliards de FCFA. Heureusement cette structure ne connaîtra pas de chômage technique.


Yté Wongbé, Directeur général, a donné l'information à la presse à l'occasion d'une cérémonie de remise d’un important lot de matériel de lutte contre la pandémie de la COVID-19 au personnel, d'une valeur de 5 millions de FCFA.


«Nos partenaires avaient des difficultés pour prendre nos produits, et cela a eu un impact financier en ce qui concerne le CNRA. Nous avons été en contact avec nos partenaires qui ont financé nos projets, pour leur faire comprendre que dans la période on ne pouvait pas se déplacer sur le terrain.


Avec la Direction générale du portefeuille de l'état, (DGPE) nous avons fait le point de ces impacts qui se chiffrent entre 2 et 3 milliards de FCFA que nous avons envoyé au niveau de la DGPE et nous attendons la version de l’état par rapport à cette situation.», a précisé M. Yté.


« Il n'y a pas de chômage technique et il n'en aura pas. La structure est en pleine restructuration. Nous avons un calendrier qu'il faut respecter, nous ne pouvons pas mettre des personnes au chômage technique. Notre objectif est de faire en sorte que les emplois soient préservés. Que tout le monde apporte sa pierre dans le développement de l'économie ivoirienne », a-t-il poursuivi.


 

Le DG a rappelé que durant les premiers mois de la pandémie venue de Chine, la CNRA a ralenti ses activités avec le réaménagement de ses horaires. Il assure que les activités ont repris progressivement et les chercheurs ont repris leurs travaux de mission sur le terrain.


« Toutes nos activités de recherche se passent sur l'ensemble du territoire national à travers nos directions régionales et également nos stations et par rapport à cela, nous avons du surseoir à toutes les missions sur le terrain. Jusqu'à ce que l'Etat ouvre l'intérieur pour les déplacements. Lorsque c’était possible, nos chercheurs ont continué à mener leurs activités de recherche sur tous les essais possibles. L'impact, c'est pendant les deux mois et demi de confinement, depuis trois semaines, tous les chercheurs étaient en mission sur les différentes stations », a expliqué le DG.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Par ailleurs, ce sont au total, 10 mille masques, un lot de gel hydro alcoolique et des sacs poubelles que Yté Wongbé a remis au porte-parole des agents du CNRA dans le cadre de la lutte contre la pandémie.


 

Madame Kouadio, a salué l'implication du DG dans le processus de lutte contre la COVID-19 et elle s'est réjouie de sa décision de ne pas mettre au chômage technique des travailleurs.


«Nous faisons partie des rares structures dont les agents ne sont pas menacés par le chômage technique. On compte toujours sur vous, la pandémie est encore là, » a-t-elle conclu.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : COVID-19, le CNRA a enregistré en moins de trois mois des pertes comprises entre 2 et 3 milliards de FCFA
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
Un grand n'importe quoi cette crise plastique crée de toute pièce par la Chine pour étendre son modèle fasciste. C'est tellement clair. Ayez peur, vivez avec la peur et la manipulation et ceux qui résisterons seront internés et classés fou...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KoffiPierre
Le CNRA a un rôle essentiel dans l'avenir de l'économie ivoirienne. Il est plus important de soutenir ce type de structures que tout le reste. Dans 10 ans on bénéficiera encore des résultats des recherches actuelles. Ne rien faire est décider de rerfuser un avenir à notre pays.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter