COMMUNIQUÉ
22 Juin 2020
 
 4218 Vues
 
  4 Commentaires
 
 
 
 
FPI
Côte d'Ivoire Politique
 
Côte d'Ivoire : FPI, communiqué de presse relatif aux graves défaillances relevées dans le processus d'enrôlement sur la liste électorale
 
 

         FRONT POPULAIRE IVOIRIEN

         Le Secrétariat Général



Front Populaire Ivoirien (FPI)


Communiqué de presse relatif aux graves défaillances relevées dans le processus d’enrôlement sur la liste électorale


  Le 26 mai 2020, lors de son point de presse, le Front Populaire Ivoirien a réaffirmé sa ferme décision de participer aux prochaines élections ivoiriennes dont la Présidentielle d’octobre 2020 est la porte d’entrée. A cet effet, 206 délégations du Parti ont été mises en mission sur tout le territoire national et dans les Représentations FPI à travers le monde. Cette vaste mission, baptisée “Opération Inondation Electorale”, avait pour objectif d’informer et de sensibiliser les Ivoiriens, électeurs ou non, pour l’établissement des pièces administratives, notamment les actes de naissance et le Certificat de nationalité nécessaires à l’inscription sur la liste électorale.

  Les rapports circonstanciés émanant de ces missions effectuées du 06 au 13 juin 2020 révèlent la persistance de graves entraves et d’innombrables difficultés liées à la délivrance des pièces administratives pour l’inscription sur la liste électorale. Ces difficultés ont pour noms :


•   L’impossibilité pour les magistrats de valider les requêtes, les signer pour délivrer, dans le délai de trois (03) jours prévu par l’arrêté interministériel n°486 du 29 avril 2020, les milliers de certificats de nationalité qui leur parviennent des différentes sous-préfectures ;

•   L’érection de certains domiciles de cadres RHDP en lieux d’enrôlement pour une catégorie de citoyens ;

•   La surévaluation du coût du timbre fiscal dans certaines localités du pays (3000 F au lieu de 500 FCFA) dans de nombreux Départements (Kouibly, Bloléquin, Divo, Vavoua, Saioua, etc,) ;

•   La défaillance des appareils d’enregistrement qui tombent constamment en panne ;

•   La lenteur des opérateurs dans les lieux d’enrôlement (15 minutes au moins pour un requérant, soit 4 par heure et 32 par jour ;

•   Le refus des agents de certaines mairies tenues par le RHDP d’indiquer les bureaux d’enrôlement aux populations ;

•   L’enrôlement frauduleux de ressortissants de la CEDEAO (Bamo à Yamoussoukro, Wassolonka à Divo, etc.).


  Comme on le voit clairement, l’opération telle qu’elle se déroule actuellement ne peut pas permettre d’atteindre son objectif d’enrôler tous les Ivoiriens en âge de voter et qui le désirent. C’est pourquoi le Front Populaire Ivoirien, soucieux de la paix sociale :


1.   Demande au Gouvernement de prolonger les délais d’enrôlement pour les pièces administratives nécessaires à l’obtention du certificat de nationalité spéciale, et de repousser les délais d’inscription sur la liste électorale dont les opérations sont engorgées, ralenties ou bloquées dans plusieurs localités du pays et à l’étranger ;

2.   Invite le Gouvernement à tout mettre en œuvre pour lever ou corriger toutes ces anomalies et entraves afin de délivrer le Certificat de nationalité nécessaire à l’obtention de la CNI pour l’inscription sur la liste électorale ;

3.   Lance un appel pressant aux non nationaux de s’abstenir de se rendre complices d’une fraude électorale à laquelle le RHDP tente de les mêler.


  En tout état de cause, le Front Populaire Ivoirien prend le peuple ivoirien et les partenaires au développement à témoin, et réitère qu’il ne saurait accepter que des Ivoiriens, militants, électeurs ou non, soient privés de leur droit de vote. 

  Enfin, le FPI exhorte les militants et sympathisants à rester sereins, déterminés et à l’écoute des futurs mots d’ordre du Parti, pour faire respecter leurs droits constitutionnels.


Fait à Abidjan, le 21 juin 2020

Pour le Front Populaire Ivoirien

Dr. ASSOA ADOU

Le Secrétaire Général


 
FPI
 
 
 

A LIRE AUSSI

 
26 Septembre 2020
Côte d'Ivoire : Région de la Marahoué La Première Dame fai...
 
PREMIERE DAME CI
Côte d'Ivoire : Région de la Marahoué La Première Dame fai...
La fête a été belle à Bouaflé, ce vendredi 25 septembre 2020 sur la pl...
 
Côte d'Ivoire   885 Vues    0
24 Septembre 2020
Côte d'Ivoire : 75e Assemblée Générale des Nations Unies,...
 
PRESIDENCE CI
Côte d'Ivoire : 75e Assemblée Générale des Nations Unies,...
DÉBAT GÉNÉRAL DE LA 75E SESSIONDE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES---...
 
Côte d'Ivoire   1494 Vues    1
24 Septembre 2020
Transformation digitale des entreprises : Orange Business...
 
ORANGE CI
Transformation digitale des entreprises : Orange Business...
Comment transformer son entreprise dans le contexte de la nouvelle normalit...
 
Côte d'Ivoire   1222 Vues    0
 
MAITRE DADJE
Côte d'Ivoire : Déclaration des avocats de Pulchérie Gbale...
DECLARATION DU COLLECTIF DES AVOCATS DE DAME PULCHERIE GBALET & AUTRESN...
 
Côte d'Ivoire   2193 Vues    3
 
RHDP
Côte d'Ivoire : Déclaration du RHDP suite à la déclaration...
DECLARATION DU RHDP SUITE A LA DECLARATION DES GROUPEMENTS ET PARTIS POLITI...
 
Côte d'Ivoire   7200 Vues    4
 
MAITRE DADJE
Côte d'Ivoire : Arrestation de Justin Koua, communiqué de...
Le Mercredi 16 Septembre 2020, aux environs de 5 heures du matin, le Procur...
 
Côte d'Ivoire   2982 Vues    1
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : FPI, communiqué de presse relatif aux graves défaillances relevées dans le processus d'enrôlement sur la liste électorale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Le rdr sait qu'il ne peut pas gagner une election sans la fraude. Ils savent tres bien que si les chose se deroulent dans les normes, ils sont finis, ils perdent le pouvoir. Voila pourquoi ils n'ont meme plus honte de montrer au monde entier cette fraude massive qu'ils sont entrain de mettre en place. L'effet de la peur bleue de perdre le pouvoir. Mais c'est peine perdue. Ils vont degager dans 4 mois.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Le lit d'une nouvelle crise est entrain d'être dressé, pire celle de 2010. Ce Président de cette CEI est de mauvaise foi. Les gens ont douté de votre honnêteté au lieu de montrer aux yeux de tous que vous êtes honnête, intègre, non c'est le contraire que vous montrer aux yeux de tous. Vous-même, en âme vous et conscience, pensez vous M. le Président de la CEI que nous pouvons aller dans ce contexte à des élections sans qu'il ait une crise grave? Je vous demande encore une fois si vous savez que vous ne pouvez pas jouer franc jeu, démissionner pour sauver cette nation, des vies humaines.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Joperfal
Le RDR doit comprendre que les Ivoiriens ne resteront pas assez longtemps terrés chez eux en attendant que lit de GON soit fait. Aux USA quand ça déclenché le COVID n’a pas pu les arrêter. Fait descendre les étrangers des camions et regroupez les dans les domiciles pour les faire enrôler, ajoutez les 800.000 burkinabés devenus Ivoiriens retrouvés dans le fichier Burkinabé mais ça ne va marcher. La colombe terrassera le Faucon comme le chante PIERRE AKENDEGUE.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
A VRAI DIRE
ON AVANCE. ET ON VOUS ATTEND SUR LE TERRAIN.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la victoire du RHDP dès le premier tour ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Annonce qu'il parlera "sous peu" la semaine dernière et silence, cert...
 
3199
Oui
73%  
 
1028
Non
24%  
 
129
Sans avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement
Divertissements
 
  
Vidéo
  
Jeux Koaci
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter