Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : La Direction du Fonds de la CPI  veut entreprendre les activités spécifiques au profit des victimes des crises ivoiriennes
 

Côte d'Ivoire : La Direction du Fonds de la CPI veut entreprendre les activités spécifiques au profit des victimes des crises ivoiriennes

 
 
 
 5815 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 28 juillet 2020 - 10:05

Une bonne nouvelle pour les victimes des crises successives survenues en Côte d’ivoire depuis septembre 2002.


En vertu de la règle 50 (a) du Règlement du Fonds au profit des victimes, le Conseil de direction du Fonds au profit des victimes a saisi la Chambre compétente de la Cour Pénale Internationale (CPI) , en vue d’entreprendre les activités spécifiques qu’il considère nécessaires afin d’offrir une réadaptation physique ou psychologique ou un support matériel au profit des victimes de la crise et de leurs familles, dans le cadre de son mandat d’assistance, a-t-on appris auprès du Fonds.


Au cours de la seizième réunion qu’il a tenue du 16 au 18 mai 2017, le Conseil de direction, ayant évalué la situation des victimes sur le territoire de la République de Côte d’Ivoire a conclu à la nécessité d’entreprendre des activités spécifiques en vue d’offrir une réadaptation physique et psychologique et un support matériel au profit des victimes et des membres de leurs familles en CIV, en réponse aux crimes relevant de la compétence de la Cour subis en Côte d’Ivoire depuis le 19 septembre 2002, indique Pieter W.I.de Baan Directeur exécutif du fonds. 


« Les activités spécifiques proposées sont présentées dans un document. Trois projets destinés à apporter une réadaptation physique et psychologique et un support matériel au profit des victimes et des membres de leurs familles en Côte d’Ivoire y figurent », explique-t-il.


 

La règle 50 (a) (ii) du Règlement du Fonds exige que suivant la notification du Fonds, « la Chambre compétente de la Cour a répondu ou n’a pas […] informé par écrit le Conseil de direction qu’une activité ou un projet spécifique, […], préjugerait d’une question sur laquelle doit se prononcer la Cour, y compris la détermination de sa compétence conformément à l’article 19 ou de la recevabilité d’une affaire conformément aux articles 17 et 18, ou violerait la présomption d’innocence visée à l’article 66 ou porterait atteinte ou serait contraire aux droits de l’accusé et à l’équité et à l’impartialité du procès ». 


 Le Fonds soumet respectueusement à la Chambre préliminaire que les activités spécifiques sélectionnées ne préjugent d’aucune question sur laquelle la Cour doit se prononcer. 


Les activités spécifiques sélectionnées se concentreront essentiellement sur les crimes commis dans la situation en Côte d’Ivoire et ne sont liées en aucun cas aux enquêtes et procédures nationales et internationales. 


Par ces motifs, et considérant la nécessité d’offrir une réadaptation physique et/ou psychologique et/ou un support matériel au profit des victimes et des membres de leurs familles en Côte d’Ivoire sous la forme d’activités spécifiques présentées en détail dans le document, le Conseil de direction soumet respectueusement cette notification à la Chambre préliminaire, conformément à la règle 50 (a) du Règlement du Fonds.


Donatien kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : La Direction du Fonds de la CPI veut entreprendre les activités spécifiques au profit des victimes des crises ivoiriennes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
sandrinekouame
finallement des nouvelles bonnes.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
A VRAI DIRE
MERCI AU PRADO
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Les VICTIMES se FABRIQUENT en Côte d'Ivoire... Les VRAIES VICTIMES sont mises dans l'ombre quand il s'agit de dédommagement.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Guillaume Soro a-t-il les personnes ressources nécéssaires pour parler franchement à Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
La Côte d'Ivoire prend-elle un nouveau départ après la rencontre Ouattara-Gbagbo ?
 
4153
Oui
64%  
 
2159
Non
34%  
 
129
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement