Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : En tournée de sensibilisation, la CEI prend d'assaut le Gbêkê et le Hambol
 

Côte d'Ivoire : En tournée de sensibilisation, la CEI prend d'assaut le Gbêkê et le Hambol

 
 
 
 3494 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 06 août 2020 - 11:47

Professeur Yapo Yapi à Béoumi avec en séance de sensibilisation (ph KOACI) 



Après la phase de l'enrôlement démarrée le 05 juillet dernier, place a été faite à celle des réclamations. Pour cela, le commissaire central de la commission électorale indépendante, le professeur Yapi Yapo a foulé son pied sur le sol du Gbêkê et celui du 03 au 06 Août 2020 pour expliquer aux partis politiques, corps préfectoraux, autorités communales, ONG, et les chefs coutumiers de façon claire et transparente, les revendications et réclamations constatées sur le listing électoral afin d'enlever toutes equivocités et incongruités.


Dans toutes les régions parcourues,

le professeur a tenu le même message avec abnégation et détermination. « Juste après l'enrôlement, nous avons remis le listing à tous les partis afin de vérifier parcimonieusement et souligner les cas de revendications. Ce que chacun doit comprendre avant tout, c'est que nous avons épurer la liste. Cette épuration se justifie à travers le rejet des personnes qui se retrouvent deux fois sur la liste. Concernant les personnes décédées, nous avons adressé un courrier aux maires de nous produire la liste de tous ces disparus, ils l'ont fait. Pendant l'enregistremet, les apparereils de prise de vue ont rejeté toutes les photos floues. C'est comme cela que nous avons procédé.» fait savoir le professeur Yapi Yapo.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Il a, dans ses propos, appelé toutes les autorités communales, partis politiques, société civile à consulter le listing aussitôt pour engager la procédure de revendications qui s'étend sur trois jours à savoir du 05 au 07 août 2020. « Passé ce délai, aucune réclamation ne sera prise en compte.» a-t-il ajouté.


Le technicien a attaqué avec maestria le parrainage, une loi démocratique pour valider la candidature aux potentiels candidats à la présidentielle. « Cette fois-ci, aucun candidat ne restera loin des populations. Il doit parcourir régions, villes, villages et contrées, afin d'avoir la caution du peuple. Le candidat à la candidature doit avoir 1% des personnes enregistrées dans chaque régions. Voici comment Le parrainage se fait.»


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Le constat qui a été fait est que des partis politiques tels que le PDCI, l'AFD, et le GPS, n'ont pas participé à ces différentes rencontres. Est ce une manière de démontrer leurs mécontentements face au travail élaboré par la CEI où un refus du choix des commissaires ? Nous l'ignorons cependant, les partis politiques ont brillé par leur absence aux différentes rencontres, ce qui n'a pas freiné l'ardeur du commissaire. Notons que l'émissaire de la CEI a parcouru le Gbêkê et le Hambol, sa zone de compétence dans le but sa mission.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Echec des appels à marcher et, désormais, à la désobeissance civile, "l'opposition" peine à convaincre à un mois du premier tour?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la...
 
8642
Oui
67%  
 
3911
Non
31%  
 
251
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement