Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire:  Le parti Ecologique appelle le Pr Ouraga à briser le silence sur le 3 ème mandat de Ouattara et  annonce une caravane pour des élections apaisées
 

Côte d'Ivoire: Le parti Ecologique appelle le Pr Ouraga à briser le silence sur le 3 ème mandat de Ouattara et annonce une caravane pour des élections apaisées

 
 
 
 5460 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 01 septembre 2020 - 19:21

 Claude Gouhourou à la CEI



24 heures après le dépôt de sa candidature à la commission électorale indépendante pour l'élection présidentielle du 31 octobre 2020, le président du parti écologique de la Côte d`Ivoire, Claude Gohourou a animé ce mardi une conférence de presse relative à sa candidature, à la situation sociopolitique du pays et au débat sur la constitution.


Relativement à la sa candidature, Claude Gouhourou a assuré que pour les futures échéances de 2020, les verts « sont confiants » car ils ont une base solide et l'électorat. A cet effet, il voudrait positionner sa candidature, comme celle « de la jeunesse audacieuse, responsable, qui entreprend, une candidature du monde paysan et un trait d’union-générationnelle ».


S’agissant des élections, Claude Gouhourou plaide pour qu’elles soient apaisées et sans exclusion. Il souhaite pour cela que le Chef de l’Etat aille à une concertation de paix avec les autres acteurs politiques dont les présidents Laurent Gbagbo et Henri Konan Bedié ainsi que le ministre Charles Blé Goudé, et l’ex-premier ministre Guillaume Soro.


«Il a toujours prévalu des accords politiques arrangés au nom de la paix en Côte d’Ivoire. Et nous pensons que ces choses peuvent être toujours faites, pour que la paix soit en Côte d’Ivoire. Il faut que toutes les personnes qui candidatent et qui concourent à ces élections présidentielles, des mesures et des dispositions soient faites au niveau de la CEI, du conseil constitutionnel, et du chef de l’Etat actuel, le président Alassane ouattara, pour que les candidatures des uns et des autres soient traitées au nom de la paix », a indiqué Claude Gouhourou.


 

« Il est encore temps qu’un dialogue puisse se faire entre tous ces acteurs, que des solutions soient trouvées pour préserver des vies dans notre pays. Il faut préserver des vies parce que la réalité des conflits interethniques est une réalité en Côte d’Ivoire », a-t-il poursuivi.


Concernant le débat sur la légitimité de la candidature du président sortant à la présidentielle d'octobre 2020, Claude Gouhourou interpelle le professeur Ouraga Obou, qui est le rédacteur en Chef de la constitution à rassurer les ivoiriens, afin que le pays sorte de cette foire d’interprétations, qui crée des tensions.


 « En Côte d’Ivoire, s’il y a un problème qui surviendrait au lendemain ou avant ces élections, la responsabilité incombe aux rédacteurs de la constitution qui ont crée un flou juridique qui porte à interprétation, mais qui se murent dans un silence là où toutes les composantes des différentes formations politiques, et les animateurs sont dans un concert d’interprétation flou et dans un concert d’interprétation qui rime avec la tension. Il faut qu’ils prennent leur responsabilité », a-t-il clamé.


«La question de l’éligibilité relève du conseil constitutionnel, mais en attendant le conseil constitutionnel, l’interprétation ou l’explication des termes juridiques de notre constitution, par rapport à cette éligibilité incombe aux rédacteurs, notamment le premier responsable des rédacteurs le professeur Obou Ouraga », a-t-il dit.


 

Claude Gouhourou appelle à la non-violence, et invite à créer des cadres de discussions, afin de préserver un climat de paix avant ces élections.


«Si un dialogue inclusif se met en place, ainsi les conditions d’une élection apaisées seront réunies».


Il a annoncé par ailleurs, qu’à partir du samedi 6 septembre, le parti des verts entamera dans la commune de Port-Bouet, une caravane pour des élections apaisées.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement