Cameroun Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Polémique, le don de Biya aux footballeurs divise le milieu du football, Milla menacé de poursuites judiciaires
 

Cameroun : Polémique, le don de Biya aux footballeurs divise le milieu du football, Milla menacé de poursuites judiciaires

 
 
 
 5163 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 03 septembre 2020 - 06:44


30 ans plus tard, les 22 footballeurs de l’équipe nationale du Cameroun qui ont participé au mondial 1990 en Italie ont reçu chacun une maison. Le don divise le milieu du football. Techniciens de l’équipe et journaliste qui faisaient partie de la délégation exigent également la reconnaissance de la nation. La polémique enfle, Roger Milla est menacé de poursuites judiciaires. 


En 1990, le président Biya avait promis une maison aux lions indomptables. La raison, le Cameroun était le premier pays africain à atteindre les quarts de finale d’une coupe du monde de football.

Dans cette liste, 3 joueurs (Louis Paul Mfede, Benjamin Massing et Stephen Tataw), sont décédés. Leurs récompenses ont été remises à leurs ayant droits. 


Plusieurs raisons ont été évoquées pour expliquer la longue attente de ce don présidentiel. L’on a évoqué une première liste de 44 personnes au lieu des 22 joueurs de l’équipe. Et, plusieurs changements de responsables à la tête du ministère en charge des sports.


 

L’association d’anciens lions indomptables a relancé le dossier qui a reçu l’accord du chef de l’Etat le 5 août 2020.

Polémique

 Michel Kaham, Jean Manga Onguene et Jules Frederic Nyongha, tous adjoints du russe Valeri Nepomniach ont accusé les autorités camerounaises de les ignorer.  


Les membres du staff technique des Lions indomptables de football pendant le Mondial 90, ont adressé une correspondance à Narcisse Mouelle Kombi, l’actuel ministre des Sports et de l’Education Physique pour réclamer leur part du Don de logements fait par le Chef de l’Etat «aux entraîneurs et aux joueurs ayant participé à la Coupe du monde 1990 en Italie».

Ces techniciens estiment qu’ils ont droit au même titre que les footballeurs, au don du chef de l’Etat et à la reconnaissance de l’Etat.


Milla menacé de poursuites judiciaires


A la suite des techniciens, Eboa Elame Mikado journaliste à la retraite a également revendiqué une récompense de l’Etat.

Sur le plateau de la radio Royal FM, l’ancien journaliste sportif à la Crtv estime qu’il a « été à l’origine du retour de Roger Milla en sélection en 1990 et mérite d’être récompensé ».

Il dit avoir fait la campagne de Roger Milla.

En réaction, Milla l’a traité de menteur et d’affabulateur.

« Je te dis pour la dernière fois arrête de mentir sur mon nom, ce n’est pas toi qui m’a sélectionné en équipe nationale », a réagi sur le même plateau Roger Milla.

Pour Roger Milla, ce journaliste est un « malheureux » qui tente de manipuler. Sur un autre plateau de la télévision Canal 2, le journaliste dit voir écrit au président pour sa récompense, « j’écris au président de la république, on ne me répond pas », a-t-il déclaré. 

Dans une autre interview, sur une télévision privée, le journaliste promet des poursuites contre Roger Milla pour insultes. 

Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Appel à la désobeisance civile, nouveau coup d'épée dans l'eau de l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Recadré quasi à chaque sortie, Guillaume Soro devrait-il changer d'av...
 
2099
Oui
64%  
 
1040
Non
32%  
 
127
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement