Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après le passage des casseurs à Bonoua, le plus touché chiffre ses dégâts matériels à plus de 100 millions de FCFA
 

Côte d'Ivoire : Après le passage des casseurs à Bonoua, le plus touché chiffre ses dégâts matériels à plus de 100 millions de FCFA

 
 
 
 11180 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 08 septembre 2020 - 08:45

Des cars de la compagnie Camille Transport incendiés à Bonoua en août dernier 


La localité de Bonoua a connu des événements douloureux en août dernier suite à l’appel de l’opposition et la société civile à manifester contre la candidature d’Alassane Ouattara à la présidentielle du 31 octobre 2020.


Si l’on a déploré une perte en vie humaine, de nombreux dégâts matériels causé par des casseurs venus principalement d'Abidjan, ont été constatés. La Compagnie de Transport « Camille Transport » de Bonoua, a vu ses véhicules incendiés.


Lors des échanges, avec Monsieur N’Tayé Victorien, Secrétaire Général du RASALAO-CI et membre du Comité technique du cadre permanent d’échanges sur les questions sécuritaires mis en place par le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, Monsieur Adjobi Camille, Propriétaire de ladite la Compagnie est revenu a fait le point de la situation.


 

Selon ce dernier, les dégâts matériels se chiffrent à plus de 100 millions de FCFA. « je suis très remonté car j’ai perdu des années d’économie. Mes cars ont été détruits chez moi à la maison. Pour vous répondre, sachez que mon équipe a fait l’inventaire des cars détruits qui se chiffrent à cent huit millions (108.000.000) de francs CFA. Ce sont six cars et une camionnette de liaison. À cela, il faut ajouter ma gare et tout son équipement partis en fumée », a-t-il révélé.


Poursuivant, Monsieur Adjobi a relevé que certains blessés des manifestations n’ont rien reçu du don du Premier Ministre, Hamed Bakayoko qui avait fait le déplacement de Bonoua pour apporter la compassion du gouvernement aux victimes.


« Encore une fois, que les dons soient attribués aux vrais sinistrés quel que soit leur race, leur religion, leur appartenance politique, leur nationalité. Je proposerais qu’un comité soit mis en place pour le suivi-évaluation des dons des sinistrés. C’est une question de recevabilité dans l’action publique. », a poursuivi l'entrepreneur victime, selon nos informations, de groupes de casseurs organisés à des fins d'actions spectaculaires qui servent ensuite des campagnes de communications visuelles. Etrangement, alors que leurs entreprises déséspèrent autant l'opinion que leurs victimes directes ou indirectes, aucun rapport d'ONG n'en fait mention.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Cameroun : Des séparatistes armés attaquent une école et font un carna...
 
 
Cameroun : Des séparatistes armés attaquent une école et font un carnage, plusieurs élèves tués
Politique
 
Côte d'Ivoire : Cavally , l'honorable Gui Hervé Serode sur le terrain...
 
 
Côte d'Ivoire : Cavally , l'honorable Gui Hervé Serode sur le terrain pour une victoire totale de candidat Alassane Ouattara
Côte d'Ivoire : Bouaké, devant leur fils, la population du canton N'Dranouan promet le 1 coup KO au candidat Ouattara
Politique
Côte d'Ivoire : Bouaké, devant leur fils, la population du canton...
Côte d'Ivoire il y a 11 heures
 
Côte d'Ivoire : Lancé dans une campagne de marathonien, Jean Claude Kouassi étale le bilan « éloquent » de Ouattara
Politique
Côte d'Ivoire : Lancé dans une campagne de marathonien, Jean Clau...
Côte d'Ivoire il y a 11 heures
 
Côte d'Ivoire : Décès du ministre Sidiki Diakité, le RHDP suspend toutes les activités liées à la campagne électorale
Politique
Côte d'Ivoire : Décès du ministre Sidiki Diakité, le RHDP suspend...
Côte d'Ivoire il y a 13 heures
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après le passage des casseurs à Bonoua, le plus touché chiffre ses dégâts matériels à plus de 100 millions de FCFA
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Khanel
Omg.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
k
Oui, les Ong préfèrent faire passer les casseurs pour des manifestants et attiser les conflits ethniques. Quand je lis les derniers rapports de Amnesty, je me demande s'ils ne sont pas en mission. Triste, tout fout le camp.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
criminels!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Des casseurs vous dites, non, selon Amnesty ce sont des manifestants hein kiakiakia :) :) On rit jaune solement
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Wence
Maintenant que vous avez tout casse, vos parents vont marher pour voyager a Abidjan et autres. Aussi, la compagnie de transport doit envoyer sa facture des degats a Bedie et Mm Gbagbo; c'est eux les responsables des marches et non l'Etat de CI.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Que l'on me dise honnêtement a qui profite cela dans un pays pauvre qui n'a rien pour commencer ? Aux USA, ils peuvent casser, ils sont riches. Ils sobt rassasié. En France pareil, ils sont rassasié. Nous on a faim et on casse le peu qu'on a... Et dire qu'il y'a des politiciens hypocrites bien assis dans leur salon feutré avec leurs enfants en train de boire du vin ou champagne qui encouragent les enfants des autres à tout brûler ou casser ou tuer... Quelle sorcellerie... Je ne suis qu'un simple observateur de passage... Que quelqu'un me dise là où je me trompe...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A ne pas lever les mots d'ordre et ne pas accepter le dialogue, l'opposition risque-t-elle de se marginaliser?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les habitants de Dabou ont ils profité d'un contexte de tension pour...
 
1942
Oui
74%  
 
566
Non
22%  
 
120
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement