Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Bandaman : « Tous les changements sont possibles, à condition qu'ils se déroulent dans la paix »
 

Côte d'Ivoire: Bandaman : « Tous les changements sont possibles, à condition qu'ils se déroulent dans la paix »

 
 
 
 4006 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 08 septembre 2020 - 10:37

L'Ambassadeur Maurice Kouakou Bandaman 


Dans le cadre de la mise en œuvre du Fonds de solidarité Covid-19 du Gouvernement, une cérémonie de remise de chèques aux personnes affectées par la Pandémie a eu lieu, le vendredi 04 septembre 2020 à l’Ambassade de Côte d’Ivoire en France.


La cérémonie présidée par SEM Maurice Kouakou Bandaman a enregistré la présence des ministres Mariatou KONE en Charge de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, Eugène Aka Aouélé , de la Santé et de l’Hygiène Publique et Mamadou Touré de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune ainsi que du Directeur Général des Ivoiriens de l’Extérieur, Monsieur Issiaka Konaté.


Prenant la parole, l'ancien Ministre de la Culture et de la Francophonie a remercié, le Président de la République SEM Alassane Ouattara et son Gouvernement qui à travers cette cérémonie montrent qu’ils se soucient du bien-être de leurs compatriotes où qu’il se trouvent à travers le monde avant d’exprimer sa satisfaction de pouvoir venir en soutien aux victimes ivoiriennes du Covid-19 en France, a indiqué une note de l’Ambassade de Côte d’Ivoire en France.


Les ministres présents ont insisté sur la cohésion sociale à consolider tout en se félicitant des bons résultats obtenus par la Côte d'Ivoire face à la pandémie en cours.


 

Le Ministre de la santé, le Docteur Eugène Aka Aouélé a exprimé sa grande fierté de constater que la crise sanitaire a été traitée en Côte d'Ivoire par des spécialistes ivoiriens, par des experts ivoiriens.


La Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, le Professeur Mariatou Koné a quant à elle, fustigé la violence sous toutes ses formes, physique ou verbale, qui entraîne des morts inutiles afin de rompre avec des discours de haine et d'atteinte à la dignité et à l'honorabilité des autres et exhorté à la paix à la fraternité et à la solidarité.


Saisissant cette heureuse tribune, le Ministre Toure Mamadou en charge de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune et Porte-Parole adjoint du Gouvernement a annoncé au public la mise en place à l’Ambassade d’une antenne Fonds de soutien à la création d’entreprises ou d’affaires en Côte d’ivoire par les jeunes de la diaspora vivant en France. Il a expliqué les objectifs de ce fonds destiné à soutenir et encourager les initiatives de la diaspora ainsi que les conditions pour bénéficier des programmes d’appui économique, sociale et culturelle.


Dans sa phase pilote ce fonds de deux milliards de Francs CFA concernera les jeunes de 18 à 40 ans de la diaspora qui envisagent d'investir en Côte d'Ivoire pour créer des emplois réels.


 

Il a donc invité les uns et les autres à saisir cette opportunité qui s’entendra à la diaspora ivoirienne dans d’autres pays.


Le mot de fin est revenu à l’Ambassadeur Maurice Kouakou Bandaman qui a rappelé que la Côte d'Ivoire avance bien sous la houlette du Président Alassane Ouattara à voir les progrès et nombreuses réalisations accomplis dans divers domaines tout en feu le Président Félix Houphouët-Boigny a rappelé que << tous les changements sont possibles, à condition qu’ils se déroulent dans la paix >>. Avant d’inviter tous les ivoiriens à travailler à la préservation de la paix dans notre pays, la Côte d'Ivoire et a invité ses compatriotes vivant en France à la cohésion, à la fraternité et à la paix sans laquelle aucun développement n’est possible.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Bandaman : « Tous les changements sont possibles, à condition qu'ils se déroulent dans la paix »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement