Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Union de l'opposition mouvementée, mis à l'écart, Affi rencontre Bédié pour une seconde fois
 

Côte d'Ivoire : Union de l'opposition mouvementée, mis à l'écart, Affi rencontre Bédié pour une seconde fois

 
 
 
 17557 Vues
 
  11 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 21 septembre 2020 - 08:10

Affi et Soro


Les forces politiques de l'opposition et sociales lors d'une rencontre tenue hier dimanche au siège du Parti démocratique de Côte d'ivoire (PDCI) ont appelé les Ivoiriens à la désobéissance civile.


Cet appel a été lancé par le président du plus vieux Parti ivoirien, Henri Konan Bédié.


Ces forces politiques de l'opposition et les mouvements de la société civile ont exigé entre autres, le retrait de la candidature d'Alassane Ouattara qu'ils jugent d'anticonstitutionnel, la démission de la commission électorale indépendante (CEI), du Conseil Constitutionnel, la libération des prisonniers politiques et militaires et le retour des exilés au Pays avant l'organisation de l'élection présidentielle.


Ces Partis et groupements politiques de l'opposition ont aussi décidé d'appeler à des manifestations de rues sur l'ensemble du territoire ivoirien.


Sauf que cette rencontre d'hier dimanche s'est tenue sans la présence du président reconnu du front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N'guessan qui s'en est offusqué.


 

Pour le camp Affi, l’unité de l’opposition doit être inclusive et ne saurait être une variable d’ajustement dans les agendas politiques de chacun d’entre eux. 


"Si cette condition n’est pas remplie, le président sortant réussira le coup d’Etat institutionnel qu’il est décidé à mener à terme. La gravité de la situation nous impose d’œuvrer à l’union dans un esprit de loyauté et de responsabilité. Cet esprit doit particulièrement guider les deux principaux adversaires d’Alassane Ouattara que seront dans les urnes le président Bédié et moi-même", a-t-il fait savoir via son porte-parole Jean Bonin Kouadio.


KOACI apprend qu'après cette rencontre des forces politiques et sociales de l'opposition d'hier une délégation de Générations et Peuples Solidaires (GPS) de Guillaume Soro se rendra au siège du FPI ce lundi pour rencontrer l'ancien Premier ministre ivoirien Affi N'guessan.


Aussi, le président du PDCI et Pascal Affi N'guessan auront une autre rencontre demain mardi, sauf changement de dernière minute, après celle du vendredi dernier, pour définir les bases de cette unité d'action proposée par Guillaume Soro, président de GPS.


 

A suivre...


Jean Chrésus 




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  11 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Union de l'opposition mouvementée, mis à l'écart, Affi rencontre Bédié pour une seconde fois
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Fait divers. Dramane va partir. C'est de ça qu'il s'agit. Le sauteur de clôtures est fini.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Cette union de l'opposition c'est un écran de fumée pour blaguer des journalistes français loin loin de Rfi ou de France 24, sinon sur le terrain, on les voit pas, ils sont où même ensemble? Au delà du fait que Gbagbo qui devait parler "sous peu" selon bouche de Katinan, n'a toujours pas parlé et ne parlera pas car il a besoin du "bic" de Ouattara (ils aiment utiliser son nom en fait pour faire du marketing ou pour exister faute de pouvoir d'eux même exister), ils ont quel poids électoral vu que leur sympathisants et militants ne sont même pas allés s'inscrire sur les listes électorales.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Joperfal
Quand tu es au pouvoir tu ne penses pas à ta chute. Tu te sens fort. Mais une seule toupie peut faire couler un navire.
 
 il y a 2 mois
Ziegler
Tout simplement une union de façade. EDS et Gors ne veulent pas voir AFFI et Soro. PDCI de Bouteflika, ne veut pas voir KKB. Alors on les regarde.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Affi dit soutenir l opposition mais on attend toujours des actes concrets de sa part. Affi et KKB ont ete coptes pour ce que beaucoup pense c est a dire, faire de la figuration pour legitimer un simulacre d elections le 31 Octobre 2020. Bedie qui represente depuis Juillet 2019 et le candidat du Pdci et celui des Gors comprend aisement depuis l episode d Ezaley George de 2018 , le coup de la CEI avec son parrainage 2.0 et celui du CC qu aller a ces elections serait legitimer la forfaiture des chantres du coup K.O qui depuis le retour de leur mentor de Paris sont devenus de nouveaux nationalistes pronant la souverainete nationale qui sous entend faire du CC le seul et dernier recours (la roue tourne vraiment)
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
JACOB@CHOCOTO
Je repete. Ouattara retire toi, place patrick archi et regarde seulement. Le peuple ivoirien est mature. Il fera le bon choix. On ne va pas se laisser manipuler par ses politiciens incompetents qui attendent que les autre travail pour venir profiter. Bedie a ete president ici, on a vu ce qu'il a faire. Affi a ete chef de gouvernement qu'a t il fait de concret? Raison pour laquelle voila bientot 30 ans d'apres lui meme qu'il millite maus son poids electorale est quaduc. Reformer la cei de facon a la rendre transparente et credible et laissez le peuple envoyer ses politiciens a la retraite. Limiter l'age a la presidentiel a 70 ans et le nombre de mandat a deux.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
tomas
franchement cette opposition croit naïvement que ce qu'elle fait profitera à Bedié. elle se trompe. Soro s'appuie sur des ex combattants pour faire croire qu'il est capable de faire un coup à ADO.la désobéissance civile est le point de départ et si la mayonnaise prend alors ces ex combattants tapis au seins des FDS vont agir. voici le scenario prévu .et cela va de soit . la date du 31 octobre sera caduque et il n'y aura plus d'élection organisée par le régime actuel , puisque ce serra un régime de transition en dehors du RHDP. Soro en réalité se bat pour lui même en utilisant Bedié et le pdci pour atteindre son objectif .et c'est bien dommage que l'opposition haineuse perçoit pas et même si elle perçoit c'est mieux pour elle que ADO parte parce que "non ivoirien ".
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Joperfal
C'est dommage que le pouvoir haineux ne perçoit pas que le 3ème mandat de Ouattara peut entraîner le chaos dans notre pays
 
 il y a 2 mois
SRIKABLA
@Joperfal..... le pouvoir politique est comparable à une folle histoire d'amour sexuel extrême entre homme et femme tous deux roublards. On devient sourd et aveugle. On n'a que des yeux pour voir
 
 il y a 2 mois
SRIKABLA
C'est une "bonne stratégie" à saluer pour recevoir séparément un parti politique ayant deux têtes, un tronc et deux queues.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Des observateurs avertis parlent des incongruités voire stupidités de notre opposition... Encore une preuve évidente... Sinon, comment comprendre cette mise à l'écart ? Je suis prêt à parier que cette mise à l'écart a été orchestrée par les sauvages sorcières frontistes pro-gbagba... Dommage que le vieux Bédié lui-même soit aussi cancre pour ne pas comprendre que cela les affaiblit tous... La vieillesse n'est vraiment plus synonyme de sagesse... Je ne suis qu'un simple observateur de passage...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement