Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Libération sous conditions des pro-Soro, le RACI relève 09 détenus dont son président et demande un effort supplémentaire de la part des autorités
 

Côte d'Ivoire : Libération sous conditions des pro-Soro, le RACI relève 09 détenus dont son président et demande un effort supplémentaire de la part des autorités

 
 
 
 8178 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 25 septembre 2020 - 11:22

Soro Kanigui 


Une quinzaine de personnes proches de Guillaume Soro en détention neuf (09) mois ont recouvré officiellement la liberté sous conditions mercredi dernier.


Le Rassemblement pour la Côte d'Ivoire (RACI), mouvement proche de l’ex président de l’Assemblée nationale, qui originellement et inlassablement engagé pour la Paix et la Réconciliation nationale, et soucieux d'une décrispation politique préalable à des élections générales libres, transparentes et inclusives, prend acte de la libération des neuf (09) détenus politiques dont son président, le Député Kanigui Mamadou Soro et son Vice-président, le Député Soumaïla Yao.


Cependant le RACI, déplore que cette libération soit assortie de restrictions judiciaires.


 

« Demande au Président de la République et à son gouvernement un effort supplémentaire en vue de la libération totale de tous les prisonniers politiques ainsi que le retour de tous les exilés. Exhorte le Président de la République et le Gouvernement ivoirien à engager un dialogue politique inclusif, préalable à des élections générales apaisées et inclusives », a indiqué le Député Issiaka Soumahoro, Vice-président du RACI.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Libération sous conditions des pro-Soro, le RACI relève 09 détenus dont son président et demande un effort supplémentaire de la part des autorités
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Voilà des individus qui n'apprécient jamais rien. Les conditions sont temporaires et seront levées au moment venu. Par ailleurs, n'oubliez pas que les chefs d'accusation étaient sérieux... C'est un grand pas en avant... Disons donc, on avance...
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement