Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Remous dans le Togoland, des routes bloquées après des attaques contre des postes de police
 

Ghana : Remous dans le Togoland, des routes bloquées après des attaques contre des postes de police

 
 
 
 3050 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 25 septembre 2020 - 11:08


Une route dans le VR (ph)


Le ministre résidant de la Région de la Volta (VR) au Ghana, Archibald Letsa, a appelé les voyageurs qui sont bloqués et qui sont obligés de faire un arrêt forcé sur des routes à rester calmes et a promis que des agents de sécurité nationale tentent de normaliser la situation.


Les disfonctionnements dans la VR sont intervenus à l’aube de ce vendredi à la suite de curieuses actions rapportées dans la région et qui sont attribuées aux indépendantistes du Homeland Study Group Foundation (HSGF). Ils ont lancé une attaque simultanée dans le Togoland contre les postes de police d’Aveyime et de Mepe dans le district de North Tongu.


Les premières informations avancent que les hommes qui ont attaqué les postes de police ont maîtrisé les policiers et pénétré par effraction dans l'armurerie pour emporter les armes qui y étaient stockées.


 

Les routes menant à destination et en provenance de la VR ont été bloquées, et les passagers qui étaient en routes sont obligés de faire des arrêts. Des barricades ont été signalées sur la route Kpong-Akosombo et bloquent de ce fait la circulation des usagers vers Akrade dans la région.


Les incidents de ce vendredi surviennent quelques semaines après que le groupe indépendantiste HSGF ait érigé des panneaux à Somanya, région Est du pays, revendiquant la zone comme étant sur son territoire.


Le groupe indépendantiste HSGF qui fait beaucoup parler de lui depuis un temps avait proclamé l'indépendance du territoire qu'ils appellent le « Western Togoland » le 16 novembre 2019. Le leader du groupe indépendantiste, Charles Kormi Kudzodzi connu sous le nom de Papavi, est dans la clandestinité après des poursuites judiciaires lancées contre lui mais aussi certains membres de son groupe.


 

En dernières nouvelles, nous apprenons que deux personnes ont été tuées à Juapong dans le cadre des efforts visant au rétablissement de l’ordre par des agents de sécurité déployés dans la région. 


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
100%  
 
2
Non
0%  
 
1
Sans Avis
0%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement