Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Depuis Man, l'opposition politique formelle « Il n'y aura pas d'élection le 31 octobre 2020 »
 

Côte d'Ivoire : Depuis Man, l'opposition politique formelle « Il n'y aura pas d'élection le 31 octobre 2020 »

 
 
 
 13403 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 17 octobre 2020 - 08:46

André Tia devant les militants de l'opposition à Man (Ph KOACI)


L'opposition ivoirienne a décidé d'entamer la phase active de la désobéissance civile lancée le 20 septembre dernier par un boycott actif du processus électoral.


Le ton a été donné lors d'une conférence de presse animée hier par Pascal Affi N'guessan et les leaders de l'opposition ivoirienne au siège du PDCI.


Opposée à la candidature du chef de l'État, par ailleurs candidat du RHDP, Parti au pouvoir, l'opposition a appelé ses militants à faire barrage par tous les moyens légaux au processus électoral en cours.


Alors que les campagnes ont débuté le 15 octobre dernier et que le candidat du Parti présidentiel est en tournée, l'opposition continue de soutenir que le scrutin du 31 octobre prochain n'aura pas lieu.


À Man, dans l'ouest du Pays, le député du PDCI, André Tia a initié une rencontre au Centre Audiovisuel de la ville pour donner l'orientation de la désobéissance civile sur le processus électoral en cours. 


Les délégués départementaux et régionaux dans leur ensemble se sont voulus formels. 


Pour eux, il n’y aura pas d’élection le 31 octobre prochain à Man. Cette rentre s’inscrit dans le cadre de la désobéissance civile prônée par le président Henri Konan Bédié et ses alliés.


Cette rencontre qui a rassemblé pour la première fois autour d’une même table, toutes les représentations de l’opposition, a été l’occasion pour le PDCI de Henry Konan Bédié, le GPS de Guillaume Soro, le FPI Pro Gbagbo et le FPI d’Affi N’guessan de parler d’une même voix. 


 

Il a été question du boycott du processus électoral en cours. 


Pour Tia André, délégué communal du PDCI à Man, l’opposition ivoirienne ne se sent pas concernées par le processus en cours.  


«Tous les président de nos différents partis politiques me chargent de vous dire que le 31 octobre 2020, il n’y aura pas d’élection. Nous ne nous sentons pas concernés par tout ce qui se passe. N’allez pas retirer votre carte d’électeurs, ne participez à aucune campagne électorale. Et tant que Mr Alassane Ouattara et tous les autres ne s’asseyent pas pour trouver un terrain d’entente et repartir sur de nouvelle base, il n’y a aura pas d’élection», a-t-il insisté.


Pour lui, la population doit vaquer tranquillement à ses occupations quotidiennes. 


«Le 31 octobre vous pouvez aller au champ, faites tout ce que vous voulez comme travail et retenez que ce qui se passe actuellement ne concerne que le RDR », a-t-il soutenu.  


Même son de cloches chez tous les autres intervenant à savoir Alain Seu Tia, coordonnateur régional et vice-président de l’UDPCI, Gompou Alphonse du FPI, Gbah Bakary coordonnateur régional du GPS, et Sia André fédéral FPI proche d’Affi N’guessan. 


Tous étaient catégoriques pour dire qu’il n’y aura pas d’élection le 31 octobre prochain. 


Ils entendent donner des mots d’ordre clair à leurs militantes et militants pour la conduite à tenir. 


 

Gba Bakaryb du GPS a saisi cette opportunité pour informer l’auditoire sur le retour de son leader. 


«Guillaume Soro rentre bientôt pour prendre sa place dans le processus électoral », a-t-il annoncé. 


Aussi a-t-il expliqué les propos du président de Génération et peuple solidaire disant que quelque chose va se passer bientôt en Côte d’Ivoire.


Selon lui, ce « quelque chose va se passer », n’est rien d’autre que l’unité des forces de l’opposition pour faire front contre le président Alassane Ouattara dans sa volonté de briguer un troisième mandat. 


Les différents intervenants ont aussi fait savoir que parmi les conditions pour la tenue d’une élection crédible et inclusive, il faut la libération et l’arrêt de poursuite contre tous les prisonniers politiques ainsi que le retour de tous les exilés politiques.


Jean Chresus, depuis Man



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Niger : Un américain enlevé par six hommes armés près de la frontière...
 
 
Niger : Un américain enlevé par six hommes armés près de la frontière nigériane
Politique
 
Côte d'Ivoire : Après Daoukro, les locaux de la CEI locale de Bongouan...
 
 
Côte d'Ivoire : Après Daoukro, les locaux de la CEI locale de Bongouanou visités par des casseurs, du matériel incendié
Côte d'Ivoire : Babily Dembélé président du parti CIDP arrêté et déféré  à la MACA ?
Politique
Côte d'Ivoire : Babily Dembélé président du parti CIDP arrêté et...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire : Arrestation d'un cadre PDCI de Toumodi,  l'ACCD-RHDP dément toute implication du Ministre Amédé Kouakou
Politique
Côte d'Ivoire : Arrestation d'un cadre PDCI de Toumodi, l'ACCD-R...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire : Sans trop de surprise dans le contexte, les locaux de la CEI locale de Daoukro saccagés
Politique
Côte d'Ivoire : Sans trop de surprise dans le contexte, les locau...
Côte d'Ivoire il y a 5 heures
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Depuis Man, l'opposition politique formelle « Il n'y aura pas d'élection le 31 octobre 2020 »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ko "commission équilibrée"... N'importe quoi... On vous a vu applaudir de vos 5 membres ici la commission taillée sur mesure de gbagba qui elle était 10 mille fois plus déséquilibrée que celle-là. Vous n'avez aboyé sur ça. C'est un processus, ça évolue avec le temps à chaque cycle. On vous a dit qu'en France ou aux USA la formule permanente ou satisfaisante a été trouvée du jour au lendemain. Non ca pris des siècles. Par ailleurs, c'est pas la CEI qui vote. Si c'était le cas votre cheftain de culte koudou aurait été élu... On avance...
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Konnin
Ahi ! Allez-y à la chasse, à la pêche, au champ, n'importe où vous voulez tant que vous n'empêchez pas les autres de retirer leur carte d'électeur et d'aller voter, nous on a rien à voir avec vous. Ce qui est sûr même si c'est 1 personne qui a voté à Man, le vote sera validé. Si vous nous énervez même, on ne vote plus dans les urnes, on lève les doigts et la CEI nous compte et match wa hué.
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Bon, ça c'est différent que de dire boycott actif. Ça vous a loupés... Apparemment, la case brûlée de affi vous a fait mettre de l'eau dans vos vins. Commencez la violence et les jeunes.du RHDP plus nombreux et implantés partout vont brûler les cases de vos femmes, enfants et les vôtres dans vos campements de aboisso, daoukrou etc... Faites-vous peur bande de pinheads...
 
 il y a 1 semaine
Zezeto
Bon courage à vous. Si maintenant vous êtes dans une posture de défiance de l'autorité légal rationnel avec une communication stratégiquement organisée la dessus ( si je m'en tiens aussi au discours de Soro), on va faire usage de la violence légitime et on verra qui en sortira vainqueur. Allons seulement
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Okapi
"Un homme qui prive un autre homme de sa liberté est un prisonnier de la haine, des préjugés de l'étroitesse d'esprit". (Nelson Mandela)
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Djo eux là ils peuvent priver qui de sa liberté? Des plaisantins qui se font peur eux même...qu'ils viennent sur le terrain à visage découvert et on verra.
 
 il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
100%  
 
2
Non
0%  
 
1
Sans Avis
0%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement