Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Les objectifs de la mission de l' UA annoncée pour le scrutin présidentiel du 31 octobre prochain
 

Côte d'Ivoire : Les objectifs de la mission de l' UA annoncée pour le scrutin présidentiel du 31 octobre prochain

 
 
 
 5002 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 26 octobre 2020 - 14:14

L’ex Premier Ministre Djiboutien Dileita Mohamed Dileita chef de la mission 


Comme nous le relayions dans un précédent article, la Commission de l’Union Africaine confirme le déploiement d’une mission en Côte d’Ivoire pour le scrutin présidentiel du 31 octobre 2020.


Le Président de la Commission de l’Union africaine, Son Excellence Moussa Faki Mahamat, a décidé de déployer une Mission d’Observation Electorale (MOEUA) dans le cadre de l’élection présidentielle prévue le 31 octobre 2020 en République de Côte d’Ivoire. Cette mission est conforme aux recommandations de la Mission Conjointe de Solidarité de Haut Niveau de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest, de l’Union africaine et des Nations Unies qui s’est déroulée du 04 au 07 octobre 2020 en République de Côte d’Ivoire, indique-t-on.


La MOEUA en République de Côte d’Ivoire est déployée conformément aux dispositions pertinentes de la Déclaration de l’OUA/UA sur les Principes régissant les élections démocratiques en Afrique; les Directives de l’Union africaine pour les missions d’observation et de suivi des Elections en Afrique adoptées en 2002 par la Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernement de l’Union africaine, ainsi que de la Charte Africaine pour la Démocratie les élections et la gouvernance adoptée en 2007. Ce déploiement est également conforme à l'aspiration n°3 de l'Agenda 2063 de l'Union africaine, qui vise à assurer une Afrique où règne la bonne gouvernance, la démocratie, les droits de l'homme, la justice et l'État de droit. Ces instruments définissent les critères qui déterminent la nature et la portée de l'observation et le suivi des élections en Afrique.


 

Les objectifs de la mission sont de : fournir un rapport précis comprenant une évaluation impartiale de la présidentielle du 31 octobre 2020 en République de Côte d’Ivoire, y compris le niveau de conformité de celle-ci avec les normes nationales, régionales, continentales et internationales régissant les élections démocratiques ; formuler des recommandations pour l'amélioration des processus électoraux futurs dans le pays sur la base des constatations et ainsi démontrer la solidarité et le soutien de l'Union africaine au processus électoral en République de Côte d’Ivoire en s'assurant que la conduite de l’élection présidentielle, contribue à la consolidation de la gouvernance démocratique, à la paix et à la stabilité dans le pays.


La MOEUA en République de Côte d’Ivoire, est conduite par S.E.M. Dileita Mohamed Dileita, ancien Premier Ministre de la République de Djibouti.


Elle connait la participation de l’Ambassadeur Minata Samaté Cessouma, Commissaire aux Affaires Politiques et est composée de quarante observateurs de court terme dont des Ambassadeurs accrédités auprès de l’Union africaine (UA), des Parlementaires Panafricain, des responsables des organes de gestion des élections, des organisations de la société civile et des Institutions académiques africaines ainsi que de fonctionnaires de la Commission de l’Union africaine. Ceux-ci seront déployés dans le pays du 23 octobre au 06 novembre 2020, souligne-t-on.


Donatien Kautcha, Abidjan 




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Les objectifs de la mission de l' UA annoncée pour le scrutin présidentiel du 31 octobre prochain
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Allez-y régler d'abord le contentieux électoral en Guinée, qui joue en 3eme division.... La Côte d'ivoire joue en 1ère division.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Oui... Quand un pouvoir accepte des observateurs c'est qu'il est dans la transparence et le droit. Envoyez donc des observateurs. Il le faut rassurer le monde entier que la CEI fera un boulot transparent et propre comme l'eau de roche. Nous demandons aussi à l'UE, l'UA, l'ONU, la grande France de nos ancêtres, les Américains etc... Ainsi, le un coup KO que des observateurs avertis ont venir depuis l'an dernier sera sans contestations et adoubé par la comm internationale...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Ton œil est plus gros que ton cerveau comme l'autruche....Je ne cesse pas de te le dire.. Your eye is bigger than your brain like the ostrich
 
 il y a 1 mois
Rolandk
Ces clowns de lUA-CEDEAO, on les a attrapé en guinée entrain de se partager quelque chose(wari).
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Le PR DRAMANE a toujours distribué des coffres-forts á certains...... Voilà pourquoi la CPI sous le règne de Fatou Bensounda hésite de le poursuivre....
 
 il y a 1 mois
Ziegler
La date du 31 octobre est donc validée, par la CEDEAO, l'UA, L'UE et l'ONU. Wawué.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
L'ONU et ses tentacules UA, UE, CEDEAO n'ont JAMAIS empêché l'organisation d'une élection présidentielle dans un pays de ce monde..... C'est quand il y a le BORDEL sociopolitique qu'elles interviennent. Elles sont des sapeurs-pompiers internationaux.
 
 il y a 1 mois
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement