Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Massacre d'enfants à Kumba, l'Onu appelle au dialogue inclusif
 

Cameroun : Massacre d'enfants à Kumba, l'Onu appelle au dialogue inclusif

 
 
 
 2135 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 28 octobre 2020 - 04:41

Ph 

Le massacre d’enfants à Kumba remet sur la sellette la crise anglophone.


Le Haut-commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH), a appelé mardi au dialogue inclusif pour résoudre la crise anglophone qui secoue les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest du Cameroun depuis fin octobre 2016.

L’appel du HCDH intervient trois jours après le massacre d’enfants dans une école primaire de Kumba, département de la Mémé région du Sud-ouest.


Selon un premier bilan officiel, 7 enfants au total ont perdu la vie dans le massacre de Kumba. Six enfants dont un garçon et cinq filles ont été tués sur place. Un autre a succombé à ses blessures à l’hôpital.

« Nous soulignons la nécessité urgente d’un dialogue ouvert à tous afin de trouver une solution durable à cette crise », a déclaré la Ravina Shamdasani, la porte-parole du HCDH lors d’une conférence de presse à Genève.


Le bureau de la HCDH a qualifié « d’ignoble et impitoyable » l’attaque par des hommes armés contre l’école primaire Mother Francisca International Bilingual Academy.


 

Le HCDH a également déploré les « graves violations des droits de l’homme et des abus, impliquant à la fois les forces de sécurité et de défense ainsi que les groupes séparatistes armés dans un contexte de pandémie.»

Entre le 30 septembre et le 04 octobre 2019, le Cameroun a organisé un « Grand dialogue national » à Yaoundé pour tenter de régler la crise anglophone.


Plus de 400 participants venus des dix régions du pays et de la diaspora y ont pris part. La création d’un statut spécial pour les deux régions anglophones avait été parmi les principales recommandations dudit dialogue.


Des partis politiques de l’opposition absents du Grand dialogue national ont critiqué la rencontre, qui un an plus tard, n’a pas encore sorti le pays de l’impasse.

 

Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun : Massacre d'enfants à Kumba, l'Onu appelle au dialogue inclusif
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Khanel
Horreur!
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les effets secondaires de la vaccination contre la COVID-19 vous font-elles peur?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mise en place des Ministres-Gouverneurs prévus depuis 2011, utile pou...
 
2256
Oui
42%  
 
2975
Non
56%  
 
127
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement