Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, face aux rumeurs propagées dans la ville, une campagne de sensibilisation initiée par une union
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, face aux rumeurs propagées dans la ville, une campagne de sensibilisation initiée par une union

 
 
 
 4365 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 05 novembre 2020 - 08:06

Pendant les échanges à Konankankro (ph KOACI) 



L’Union Nationales des Enfants du Grand Centre de la Côte d’Ivoire (UNEGRACI) créée depuis 2016, regroupe tous les fils et filles du grand centre de la Côte d’Ivoire, dont la mission essentielle est d'œuvrer pour la paix et la cohésion sociale dans cette partie du pays.


« Depuis un certain temps, des personnes sans foi ni loi, font le tour des différentes communautés ethniques pour propager de fausses informations. Leur objectif, intoxiquer ces communautés pour les pousser à l’affrontement. Il s’agit pour nous d’exhorter les populations à la vigilance pour ne pas qu'elles tombent dans le piège de ces personnes de mauvaise intention.» a fait savoir Okala Yao Pascal, président de l’UNEGRACI, lors de l'entame d'une tournée de sensibilisation démarrée ce mercredi 04 novembre à

Konankankro, un village de la commune de Bouaké


« Ce que nous voulons, c’est la paix, car les palabres n’arrangent rien. Nous saluons donc cette initiative de paix de l’UNEGRACI et nous exhortons ses membres à poursuivre sur leur lancée.» a répondu, Nanan N’Guessan Kouadio N’djablé, porte-parole de Nanan Kouamé Kodro chef du canton Pharis qui a remercié ses visiteurs du jour pour cette initiative de paix et de cohésion sociale.


Notons qu'en plus de certains quartiers et villages ciblés par l’UNEGRACI pour cette caravane de sensibilisation, des départements de la région de Gbêkê, dont Béoumi, Sakassou et Botro, verront les membres de l’UNEGRACI avec à leur tête Okala Yao Pascal pour des séances de sensibilisation.


 

T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com





 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, face aux rumeurs propagées dans la ville, une campagne de sensibilisation initiée par une union
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
@SRIKA "le sage" avait dit qu'il faut surtout craindre l'après élection qui sera longue et incertaine.... ..... Si non dans notre pays depuis 27 ans, la réinstallation de nos rois se font tout temps avec les mêmes bruits
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Vive la CIV... VIVE Bouaké... Vive la démocratie qui a triomphé et VIVE le peuple Ivoirien brave qui a dit non aux terroristes domestiques... Merci pour cette initiative. La tête du serpent est coupée et sera frie. C'est juste le corps qui continue de bouger par-ci par-là... CASE CLOSED pour la présidentielle. C'est le moment du nettoyage dans la ville pour effacer les traces des actes terroristes posés par les nouveaux sauvages chefs microbes affi et bédié... On avance...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au taux de létalité de 0,55% ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour ou contre la vaccination COVID-19 ?
 
2084
Pour
38%  
 
3240
Contre
60%  
 
102
Sans avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement