Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Décrispation sociopolitique au Pays, Hamed Bakayoko échange avec les pro-Gbagbo Assoa Adou et Danon Djédjé
 

Côte d'Ivoire : Décrispation sociopolitique au Pays, Hamed Bakayoko échange avec les pro-Gbagbo Assoa Adou et Danon Djédjé

 
 
 
 8963 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 12 novembre 2020 - 20:17

Hamed Bakayoko, Assoa Adou et Danon Djédjé ce jeudi au Plateau (Ph KOACI)


Le gouvernement ivoirien au lendemain de l'élection présidentielle est résolu à décrisper le climat sociopolitique au Pays.


Le chef de l'Etat Alassane Ouattara après la confirmation de son élection par le Conseil constitutionnel a appelé l'opposition à un dialogue sincère afin d'apaiser la situation tendue au Pays.


C'est dans ce cadre qu'Alassane Ouattara a reçu hier, lors d'une prise de contact Henri Konan Bédié, président du PDCI et chef de l'opposition.


 

Les deux hommes ont promis se revoir et s'appeler pour ensemble œuvrer pour apaiser le climat sociopolitique en Côte d'Ivoire.


Dans un précédent article, nous annoncions que le blocus qui avait été érigé devant la résidence d'Asso Adou, secrétaire général du FPI (Gbagbo ou rien) avait été levé.


Ce jeudi 12 novembre 2020, dans la soirée, à la primature, le Premier ministre Hamed Bakayoko a rencontré Assoa Adou et Sebastien Danon Djédjé, deux cadres du FPI fidèles à Gbagbo, comme constaté sur place par KOACI.


Cette rencontre, précise Hamed Bakayoko s'inscrit dans le cadre du processus de décrispation de la vie politique en Côte d'Ivoire.


Pour rappel, un communiqué publié par Me Habiba Touré, avocate de Laurent Gbagbo, annonçait qu'après 10 années de contact rompu avec les autorités ivoiriennes, l'ancien président ivoirien avait passé un coup de fil à Hamed Bakayoko pour que ce dernier s'implique pour un climat social apaisé au Pays au lendemain de l'élection présidentielle du 31 octobre 2020.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Décrispation sociopolitique au Pays, Hamed Bakayoko échange avec les pro-Gbagbo Assoa Adou et Danon Djédjé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
YAIRAILON
Espérons que les responsables politiques vont faire preuve de discernement et de sagesse pour ramener la paix pour le bonheur du peuple dont ils se réclament tous.Prions pour cela.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
Ce sont des dialogues de honte: que faire maintenant après tant de morts et blessés pour un FORCING ÉLECTORAL???? Ouatara a gagné avec un grand score 99,2% de participation nationale et 99,898% de voix pour lui . On négocie maintenant pour avoir des postes ministériels ou pour faire revenir les vrais ivoiriens qui étaient contre le 3eme mandat et que le régime a tué ou pourquoi? La meilleure façon de résoudre cette crise Pour honorer les morts c’est que 1- ouatara reste au pouvoir pour 6mois et 2- un nouveau premier ministre soit nommé en la personne de Maître Soro ibrahima qui lui va mettre sur pied, nouvelle commission électorale indépendante,organisée et fixée la date d’une nouvelle élection sans la participation de ouatara pour le 30 Avril 2021. Toute autre solution n’est ou dialogue n’est que course à la montre inutile qui donne la porte ouverte à tout autre individu arrivé à la fin de ses 2mandats présidentiels voudrait faire la même chose comme ouatara: il n’y a pas 1 sans 2.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
tohosep
Ah je vois maintenant le piège tendu à Affi qui lui aussi est tombé dedans comme un aveugle. Voilà maintenant Assoa Adou en roue libre pour prendre la tête d'un FPI unique. Le problème de double FPI qui dure une décennie vient d'être résolu définitivement.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Pouaaaaaahhhhh... Vous avez fait tout ça en jouant aux tieni gbananis pour ensuite vous arrêtez et sourire dans une photo... Y'a pas plus rigolos que ces opposants... Yako...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au taux de létalité de 0,55% ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour ou contre la vaccination COVID-19 ?
 
2084
Pour
38%  
 
3240
Contre
60%  
 
102
Sans avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement