Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Ferké, confusion et désinformation autour du FASI, des femmes manipulées ?
 

Côte d'Ivoire : Ferké, confusion et désinformation autour du FASI, des femmes manipulées ?

 
 
 
 5722 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 19 novembre 2020 - 09:11

Des femmes à l'entrée du centre social (ph KOACI) 



L'octroi du fonds d'appui au secteur informel tourne à la confusion et à la désinformation à Ferké, chef lieu de la région du Tchologo depuis quelques jours, a appris KOACI de sources introduites au centre social de cette ville. Depuis quelques semaines selon les informations, des milliers de personnes dont de nombreuses femmes, y font le pied de grue dès 03 heures du matin, prennent d'assaut le centre d'enrôlement pour la carte de la Couverture Maladie Universelle (CMU) délocalisé au centre social.


On ne sait trop comment, une information a circulé dans la ville laissant croire qu'une fois l'enrôlement pour la CMU fait, cela donnerait droit automatiquement au Fonds d'Appui au Secteur Informel (FASI), qui oscille entre 200 000 et 300 000 fcfa. Cela a suffit pour que des centaines de femmes, y passent la nuit parfois. À l'agence emploi jeune, lieu final d'inscription pour le FASI, l'on apprend qu'il faut la photocopie de la pièce d'identité et la preuve de son activité dans le secteur informel. Mais certaines informations entretiennent un flou qui est devenu actuellement le terrain fertile pour le mensonge et l'escroquerie.


 

Dame Silué Karidja, commerçante toute désespérée avoue « On nous a dit qu'on donne gratuitement de l'argent si on a réussi à se faire enrôler pour la CMU. Depuis 04 heures du matin, je suis même pas parvenu à entrer ei il est midi. Des gens nous demande de payer 2000 fcfa pour nous faire rentrer.» À cela, il faut ajouter que des individus se promenent dans les quartiers de Ferké pour ramasser des dossiers moyennant de l'argent. Des individus se présentant aussi sur le site d'enrôlement comme des agents de la mairie, vendent des tickets de marchés a tout venant.


Dans cet imbroglio, des cybers café sont entrés récemment dans la danse et prennent parfois jusqu'à 3000 fcfa pour un simple enregistrement. Le hic est qu'aucune voix officielle, selon nos informations, n'aurait rencontré tous ces milliers de personnes pour leur porter la vraie information. C'est donc dans une confusion générale, que se trouvent ces personnes qui viennent parfois des villages environnants et d'autres localités comme Tafiré dans la région du Hambol.


Il faut rappeler que le FASI a été mis en place par le gouvernement depuis le mois de mai pour aider les acteurs de ce secteur ayant lourdement subit les effets de la covid 19. L'octroi de ce fonds se fait sur étude de cas par l'entremise de l'agence emploi jeune.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Ferké, confusion et désinformation autour du FASI, des femmes manipulées ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement