Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Les tensions politiques et ethniques menacent le « vivre-ensemble », selon International Crisis Group
 

Cameroun : Les tensions politiques et ethniques menacent le « vivre-ensemble », selon International Crisis Group

 
 
 
 2486 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 04 décembre 2020 - 02:06

International Crisis Group a publié un rapport sur la situation sociopolitique au Cameroun ce jeudi 3 décembre 2020. 

Selon ce rapport intitulé «Apaiser les tensions ethniques et politiques au Cameroun, en ligne et hors ligne », le Cameroun est à l’épreuve du « vivre-ensemble » depuis l’élection présidentielle de 2018.


Deux ans après l’élection présidentielle remportée par le président Biya, ICG estime que le gouvernement doit aujourd’hui relever plusieurs défis : Engager des réformes électorales, interdire la discrimination et travailler avec les entreprises de réseaux sociaux pour juguler les discours de haine.


Selon l’ONG le «vivre-ensemble » est à l'épreuve depuis l'élection présidentielle de 2018, menaçant ainsi l'héritage du président Paul Biya sur fond de tensions politiques et ethniques, notamment sur les réseaux sociaux et hors ligne.


Ces tensions sont nées de la rivalité entre le camp du président Paul Biya (Rdpc) et celui de Maurice Kamto (Mrc). L’ancien ministre délégué à la Justice devenu opposant au régime de Yaoundé, n’a toujours pas reconnu la victoire de Biya. 

À l’origine, estime ICG, des « désagréments » au sujet des élections, ont occasionné la montée du discours de haine surtout sur Facebook, les invectives à caractère tribal entre les partisans des deux camps opposés.

Dialogue 

 Aujourd’hui, estime ICG, les fausses nouvelles, marches de contestation et arrestations ont explosé alors que la situation sécuritaire s’est fortement dégradée dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest.  

L’organisation internationale appelle donc les autorités camerounaises et l’opposition extraparlementaire à définir un cadre de dialogue pour les reformes électorales, institutionnelles et légales afin d’éviter une nouvelle crise.


 

Autre défi, le renforcement de la communauté nationale pour la promotion du bilinguisme et le multiculturalisme.

ICG invite Facebook à allouer plus de ressources pour contrôler la propagation des propos haineux. Et, vérifier un plus grand nombre de pages camerounaises. Le réseau social américain pourrait ainsi aider les partis politiques à mieux encadrer leurs partisans.


Facebook, le réseau social le plus utilisé dans le pays, devrait travailler avec le gouvernement, l’opposition et la société civile pour limiter les contenus incendiaires et la désinformation, peut-on lire dans ce rapport.


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Les tensions politiques et ethniques menacent le « vivre-ensemble », selon International Crisis Group
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter