Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Pour l'autonomisation des femmes, le projet usifem lancé à Diabo
 

Côte d'Ivoire : Pour l'autonomisation des femmes, le projet usifem lancé à Diabo

 
 
 
 1808 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 21 décembre 2020 - 09:49

Présentation du fonctionnement d'une machine aux femmes (ph KOACI) 


L'association Diabo Ville Émergente, faîtière qui regroupe toutes les organisations féminines à vocation économique des 172 villages du département de Botro, a permis à ce département, de bénéficier de la phase pilote du projet usifem (usine des femmes de Diabo, Botro et Languibonou).


« On a entrepris une tournée afin d'évaluer les besoins des femmes parceque nous savons que nous avons des terres arables, nous avons des femmes courageuses, mais ces femmes voient chaque jour leur revenus baisser à cause de la mévente de leurs productions agricoles. Au terme de notre étude, nous avons fait une demande au ministère de la femme, appuyée par notre parrain.Cette politique a fait naître le projet usifem qui veut donc la transformation semi-industrielle des productions.


Nous recevons aujourd'hui la mission d'évaluation de l'état d'avancement de la mise en œuvre du projet tant au niveau des installations qu'à celui des femmes. La mission va évaluer notre capacité à pouvoir gérer l'usine, à pouvoir apporter le matière première nécessaire à la transformation...» a d'entrée indiqué Rébecca Yao, qui s'est réjoui de voir sa localité bénéficier de la phase pilote de ce projet destinée aux femmes.


« Nous croyons que la contribution de la femme n'est pas négligeable. Avoir une entité spécialement dédiée aux femmes, avoir le riz que nous allons produire estampillé de Diabo, Languibonou, Botro, produit par les femmes, est une grande valeur ajoutée et c'est un grand honneur parceque c'est le nom du département qui va à l'extérieur.


 

Le riz qui est un aliment très important pour lequel aujourd'hui il y a même un ministère, nous voulons contribuer à être le grenier du département de Botro par notre production de riz, à ce qu'il n'y ait pas de riz importé ici dans le département et que nous puissions produire plusieurs variétés. Également avec le manioc que nous allons transformer différemment en plus de l'Attieké et le Placali qui se font d'ordinaire, nous ferons de la poudre pour innovation et également apporter une valeur ajoutée.» a expliqué la présidente de l'association Diabo Ville Émergente, invitant les femmes à être mobilisées pour ce projet.


L'installation de l'usine de transformation de riz, manioc, tomates et autres denrées alimentaires ce jour à l'occasion de cette phase pilote du projet usifem, selon le conseiller projet de l'Agence Emploi Jeunes de Béoumi, aurait pour but l'autonomisation de la femme. « Ce sont des projets mis en place par le gouvernement pour permettre aux femmes d'être autonomes en terme d'activités. Nous en tant que Emploi Jeunes, nous sensibilisons les femmes pour être en coopérative. Nous encourageons les femmes à produire plus...» a-t-il ajouté.


Pour Malik Bakayoko, consultant en charge du projet usifem Côte d'Ivoire, financé par le gouvernement de Côte d'Ivoire, « Le gouvernement a mis en place un fond total de 4 milliards 500 millions et la phase pilote a un montant de 402 millions. Cette phase pilote concerne 10 régions de Côte d'Ivoire. L'ensemble des investissements fait un montant de 40 millions pour Diabo...»


Une décorticeuse blanchisseuse de riz, une machine de transformation du riz qui part du riz paddy jusqu'au riz blanc en sac et un multi broyeur, un broyeur mix destiné aux maniocs, maïs et les autres céréales, ont été installés pour cette phase pilote dans la région de Gbêkê à Diabo pour le bonheur des femmes qui ont promis en faire un bon usage.



 

T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Pour l'autonomisation des femmes, le projet usifem lancé à Diabo
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter