Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Paludisme et tuberculose, les chercheurs africains sollicités pour des études sur le lien entre la diversité génétique et la réponse aux médicaments
 

Côte d'Ivoire : Paludisme et tuberculose, les chercheurs africains sollicités pour des études sur le lien entre la diversité génétique et la réponse aux médicaments

 
 
 
 3442 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 17 février 2021 - 21:55


 

Deux firmes pharmaceutiques (GSK et Novartis (Novartis.com) ont annoncé leur décision de soutenir les importants travaux de recherches scientifiques sur le lien entre la diversité génétique des différentes régions d’Afrique et son incidence potentielle sur la réponse aux médicaments.

 

La génétique humaine est au cœur de la stratégie de Recherche et développement. La diversité génétique de la population africaine est beaucoup plus vaste que celle de toute autre population continentale, ce qui fait que la réponse de certains patients africains aux traitements est variable.

 

Le projet Africa GRADIENT (GenomicResarchApproach for Diversity and OptimisingTherapeutics), ou Approche de recherche génomique pour la diversité et l’optimisation des médicaments) vise à mobiliser les meilleurs scientifiques du continent pour optimiser les réponses aux médicaments contre le paludisme et la tuberculose, deux maladies infectieuses qui affectent de manière disproportionnée les populations africaines.


Doté d’un engagement de financement combiné de 2,8 millions de livres (3,6 millions de dollars) sur cinq ans, le projet Africa GRADIENT appelle les chercheurs africains à soumettre des propositions de recherche pertinentes sur l’importance de la diversité génétique africaine dans le traitement du paludisme et de la tuberculose.

 

Les chercheurs rattachés à des universités, conseils scientifiques et établissements publics de recherche africains sont invités à manifester leur intention de présenter une proposition au plus tard le 1er mars 2021.

 

 

Le projet sera géré par le Conseil sud-africain de la recherche médicale (SAMRC) et un comité directeur conjoint supervisera l’examen des propositions.


 

La priorité sera donnée aux travaux de recherche visant à collecter des données dans les régions actuellement sous-représentées et à améliorer la qualité scientifique des données manquant de cohérence.


Toutes les données recueillies seront rassemblées sur une base de données publique, afin de favoriser une évolution positive des méthodes de compréhension des variations de l’efficacité et de l’innocuité des traitements pour les patients dans l’ensemble du continent.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Paludisme et tuberculose, les chercheurs africains sollicités pour des études sur le lien entre la diversité génétique et la réponse aux médicaments
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement