Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Franck Biya, mis en orbite pour remplacer son père à la tête de l'Etat
 

Cameroun : Franck Biya, mis en orbite pour remplacer son père à la tête de l'Etat

 
 
 
 14593 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 19 février 2021 - 11:24

Franck Biya (Ph)


L’idée de voir Franck Biya remplacer son père à la tête du Cameroun fait son chemin depuis plusieurs mois dans les cercles du pouvoir. Ces derniers jours, le débat a pris de l’ampleur.


Un regroupement politique baptisé « Mouvement citoyen des Franckistes pour la paix et l’unité du Cameroun », appelle à porter Franck Biya au pouvoir en 2025.


« Nous venons proposer au Cameroun nouveau quelqu’un de politiquement vierge, n’ayant jamais participé aux machinations et basses manœuvres », déclare Alain Fidèle Owona, coordonnateur national dudit mouvement.


Le responsable de ce mouvement, dit vouloir apporter une solution à l’épineux problème de transition politique au Cameroun.

En dehors du Mouvement citoyen des Franckistes, plusieurs autres groupuscules ont vu le jour ces dernières semaines. Ils appellent tous à la candidature de Franck Biya


Selon une certaine opinion, il s’agit d’une grande manœuvre du pouvoir qui élabore plusieurs scénarios pour l’après Biya.

D’autres encore pensent que Franck Biya est un gage de stabilité et de paix pour le Cameroun.


 

La constitution camerounaise est claire, si  le chef de l’État n’était plus en capacité d’exercer ses fonctions, s’ouvrirait alors une procédure qui conduirait à une élection présidentielle anticipée. 


Franck Emmanuel Biya 50 ans, est le premier fils du président Paul Biya. Officiellement, il n’occupe aucun poste. Pourtant, il est régulièrement présenté par les médias locaux comme le conseiller le plus influent de son père.


Selon ces médias, Franck Emmanuel Biya serait l’ami de nombreux poids lourds du gouvernement notamment Alamine Ousmane Mey, le ministre de l’Economie, de la planification et de l'aménagement du territoire (Minepat).


Selon la presse, Franck Biya, le « faiseur de rois » est derrière la nomination d’Alamine Ousmane Mey à ce prestigieux poste.

Selon la loi camerounaise les candidats aux fonctions de président de la République doivent jouir de la plénitude de leurs droits civiques et avoir 35 ans révolus à la date de l’élection.


Ils peuvent être soit investis par un parti politique, soit indépendants à condition d’être présentés comme candidat à l’élection du président de la République par au moins 300 personnalités originaires de toutes les régions à raison de 30 par région et possédant la qualité de membre du parlement ou d’une chambre consulaire, soit de conseiller régional ou de conseiller municipal, soit de chef traditionnel de premier degré. 


 

Les candidats des partis non représentés au parlement, dans un conseil régional ou municipal doivent également remplir cette condition applicable aux candidats indépendants.


Pour l’instant, Franck Emmanuel Biya n’est pas encore à la tête d’un parti politique.



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir aurait il motivé à se soulever contre la communauté malienne au Pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Résolution de la crise des soldats au Mali, la stratégie d'Alassane O...
 
3287
Oui
63%  
 
1787
Non
34%  
 
132
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Cameroun : Franck Biya, mis en orbite pour remplacer son père à la tête de l'Etat
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ziegler
Nos camerounais, viennent d'avoir un beau sujet à débattre. Ce n'est pas le fils du PRADO en RCI, mais bel et bien le fils de Paul Biya, PR du Cameroun. Camerounais, à vos crachoirs. Le son est-il bon?
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Qu'est-ce qu'ils m'insuportent avec leur arrogance à deux balles et leur propention à chaque fois s'inviter dans des debats politiques d'autres pays, tjr en tant que pietres analystes ( nyamsi le toutou d'anselmo et la go de mam coul) alors que c'est le désordre total dans leur pays. Voilà une énième illustration. Debattez de ça et laissez les gens tranquille.
 
 il y a 1 an
sagonefirst
Je ne savais pas que le Cameroun était un royaume lol
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Très beau et solide pour ajouter 40 ans à la dynastie Biya...100 ans au pouvoir...Pourquoi vous n'en faite pas un Royaume du Gabon ? Au lieu de parler de DEMONcratie.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Et vlan... Une autre dynastie commence... Après les Bongo, Eyadéma, les Biya sont sur la sellette... "Bravo" nègres Africains... Après faudra venir accuser les blancs de vos retards, vos guerres civiles, et pillages dans vos shitholes... Mais où sont-ils nos pseudo panafricanistes ?
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter