Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Législatives 2021, craintes sécuritaires à Toulepleu, le préfet déplore l'absence de certains candidats
 

Côte d'Ivoire : Législatives 2021, craintes sécuritaires à Toulepleu, le préfet déplore l'absence de certains candidats

 
 
 
 4190 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 04 mars 2021 - 13:37

Le préfet Bini à Toulepleu (Ph KOACI)


À Toulepleu, l'affiche pour ces élections législatives du 06 mars 2021, c'est le face à face entre la Ministre Anne Désirée Ouloto candidate du RHDP et Denis Kah Zion du PDCI.


Hier mercredi 03 mars 2021, le Préfet du département de Toulepleu, Bini Koffi Étienne, a dans le cadre de ses compétences d'administrateur du département convié, en collaboration avec la Commission Électorale Indépendante (CEI), tous les candidats ainsi que les parties prenantes du processus électoral à une réunion de sensibilisation et de formation. 


Cette rencontre visait entre autres objectifs à renforcer les capacités des candidats sur le mode opératoire du scrutin législatif du 06 mars 2021 tout en les sensibilisant à entreprendre une campagne sans heurt.


Si l'explication du mode opératoire de ce scrutin local a été l'apanage de Djimarie Gnande Barthélemy,président départemental de la CEI, les messages de sensibilisation et les appels à la tenue d'une élection apaisée ont été concurremment lancés par le Préfet Bini Koffi,le Président départemental de la CEI et le président du collectif des chefs de villages et de quartier de Toulepleu, Robert Ouhodjiro.


 

Les candidats ont reçu pour recommandation de restituer le message à leurs militants sur le terrain.Tous les candidats étaient présents et se sont engagés à une campagne et un scrutin sans violence à l'exception du candidat du PDCI-RDA et une indépendante qui ont manqué à l'appel du Préfet sans toutefois se faire représenter. Une situation que regrette le Préfet Bini Koffi qui estime que cette absence est susceptible de renforcer la tension et d'entraîner des difficultés dans le déroulement de la campagne voire du scrutin. Car les candidats (absents) ne sont pas au même niveau d'information et de formation que les présents et par ricochet leurs militants. Somme toute, le Préfet reste confiant et prévoit une ultime rencontre avec tous les candidats le vendredi 05 mars 2021. 


L'absence du candidat du PDCI Dénis Kah Zion qui a le lundi dernier adressé un courrier au secrétaire général de la CEI le mettant en garde sur une quelconque fraude est considérée comme une défiance vis-à-vis du représentant de l'État.


Enfin, la ministre a d'ailleurs demandé plus d'observateurs dans le département de Toulepleu pour s'assurer d'une élection transparente. 


 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Législatives 2021, craintes sécuritaires à Toulepleu, le préfet déplore l'absence de certains candidats
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
a ce candidat pdci pour accusé et chauffer la foule avec des infox il est champion mais se presenter simplement la comme un pleutre il béou tchrrrrr. on verra personne va rien melanger on vous connaît bande de loosers
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Fait absolument divers... Ils savent que y'a pas match devant la râclée du RHDP qui s'annonce... Donc, faut les comprendre. Et puis, ils n'ont même pas les moyens... En plus, la drogue qui devait servir à financer la campagne a été incinérée... Riresss... On avance...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Guillaume Soro a-t-il les personnes ressources nécéssaires pour parler franchement à Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
La Côte d'Ivoire prend-elle un nouveau départ après la rencontre Ouattara-Gbagbo ?
 
4153
Oui
64%  
 
2159
Non
34%  
 
129
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement