Cameroun Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Partouzes, drogues, grossesses précoces et braquages explosent dans les lycées et collèges
 

Cameroun : Partouzes, drogues, grossesses précoces et braquages explosent dans les lycées et collèges

 
 
 
 5798 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 08 mars 2021 - 08:55

14 lycéens viennent d’être exclus après la publication sur internet d’une vidéo pornographique qui a indigné tout le pays.

La scène se déroule à Kribi, la ville balnéaire du Sud-Cameroun réputée pour le tourisme sexuel chez les mineurs.

Dans cette vidéo qui a suscité l’indignation générale, on peut voir les scènes les plus obscènes tournées par des garçons et filles en pleine adolescence dans leur salle de classe.


Cette vidéo qui montre des élèves du lycée bilingue de Kribi, dans une ambiance de nymphomanie, a suscité la réaction de la ministre des Enseignements secondaires.

 On les voir exécuter des pas de danses obscènes, des scènes de fellation, de lesbianisme, le tout sur fond de musique urbaine très prisée.

A l’issue du conseil de discipline convoqué après la diffusion de cette vidéo, 14 élèves, acteurs et preneurs d’images ont été tous exclus définitivement du lycée.


Dépravation généralisée


 

Loin d’être un cas isolé, la dépravation des mœurs touche de plus en plus les couches les plus jeunes de la société camerounaise.

Cette dépravation sévit sur l’ensemble des lycées et collèges au Cameroun. Les parents sont accusés d’avoir abandonné leurs enfants qui s’abreuvent des séries télévisées à l’eau de rose.

Après Kribi, au moins 50 élèves ont été surpris en pleine partouze à Kumba, principale ville du département de la Mémé dans la région du Sud-Ouest du Cameroun.

Dans le même temps, la moitié des élèves du lycée de Diang sont enceintes. Elles sont en classe de quatrième et troisième, renseignent les medias communautaires sur place.

La semaine dernière, au moins quarante élèves ont été traduits devant le procureur pour délinquance aggravée.

Ils avaient été interpellés en possession de drogues pour certains et d’armes blanches pour d’autres.

Dans le même temps, un autre lycéen opérait un braquage à main armée à l’intendance du lycée technique de Sangmélima dans le sud du pays. Le jeune élève, avait emporté une forte somme d’argent avant d’être rattrapé. 


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Cameroun : Partouzes, drogues, grossesses précoces et braquages explosent dans les lycées et collèges
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
lasak
Incroyable. Que Dieu nous en préserve.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Ils regardent porno sur Facebook et Google...voici la destinée de la croissance démographique en Afrique...
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement