Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Devant les chefs du Gôh, Simone Gbagbo revient sur l'échec de son camp aux législatives «dans tout le pays Bété on a eu qu'un élu.»
 

Côte d'Ivoire : Devant les chefs du Gôh, Simone Gbagbo revient sur l'échec de son camp aux législatives «dans tout le pays Bété on a eu qu'un élu.»

 
 
 
 5124 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 29 mars 2021 - 09:48

Simone Gbagbo devant les chefs traditionnels et cadres de la région du Gôh (Ph KOACI)


La division au sein du Front populaire ivoirien (FPI) continue de s'accentuer avec certaines positions tranchées de part et d'autre.


Hormis la branche du FPI que dirige Affi N'guessan qui est à bâton rompu avec ses camarades de lutte, celle (Gbagbo ou rien -GOR) conduite par Assoa Adou est en proie à une division interne.


Pour preuve alors que cette branche non-officielle qui jouxte celle reconnue d'Affi N'guessan avait appelé à une participation aux élections législatives, Simone Gbagbo, deuxième vice-présidente des "Gbagbo ou rien" a marqué son opposition à ce que l'opposition participe au scrutin législatif du 06 mars 2021.


Le samedi 27 mars 2021, l'ancienne députée d'Abobo, Simone Gbagbo a reçu dans l'après-midi à son domicile les cadres et chefs traditionnels de la région du Gôh, comme sur place constaté par KOACI. 


Devant la délégation qui comprenait l'ancien ministre Vincent Pierre LOKROU, des chefs de villages des départements de Gagnoa et Oumé, Simone Gbagbo est revenue sur cette division au sein des "Gbagbo ou rien".


 

Elle a affirmé que c'est cette division au sein des GOR qui est à la base de l'échec de ses candidats dans le pays Bété.


 "Les résultats des élections (législatives NDLR) à Gagnoa sont une réponse aux questions que vous êtes en train de nous poser sur la Côte d'Ivoire d'aujourd'hui et on n'est pas étonné des résultats des élections qu'on voit aujourd'hui, mais on est inquiet. Qu'on aille à des élections législatives et dans tout le pays Bété, on a eu qu'un élu. Cela veut dire qu'il y a un problème et nous disons qu'on attend le président Gbagbo, mais si Gbagbo était arrivé, c'est la honte qu'on allait vivre", a-t-elle martelé.


Pour Simone Gbagbo, la responsabilité de tout un chacun est engagé dans l'échec de sa famille politique aux dernières élections législatives où la plateforme EDS a raflé que 18 députés.


"La responsabilité de chacun d'entre nous est engagée dans cette histoire. Il y a en qui ne sont pas venus parce qu'ils ont dit, on ne peut pas aller chez Simone Gbagbo. Mais si vous de Gagnoa, si vous n'allez pas chez Simone Gbagbo vous allez aller chez qui ? Ce sont les petits problèmes à l'intérieur de la famille qui brisent toute la famille. La division à l'intérieur de la famille crée l'éparpillement et l'éparpillement crée l'échec", a lâché l'ex-première dame de Côte d'Ivoire.


 

Enfin, Simone Gbagbo a exprimé le souhait de voir toute la famille de Front populaire ivoirien réunifiée pour les combats à venir.


"Au-delà de la division dans le pays Bété, c'est toute la grande famille du Front populaire ivoirien que nous devons réunifier", a-t-elle conclu.


Jean Chrésus 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Devant les chefs du Gôh, Simone Gbagbo revient sur l'échec de son camp aux législatives «dans tout le pays Bété on a eu qu'un élu.»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Khanel
Débarrassez-vous de tous les politiciens et du système politique, les pays prospéreront 1000% de plus que sous la mafia politique.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
gnagni ho gnagni gnagni hoooo!!!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Tchie j'étais pas au courant y avait legiatives bètè pouah donc ça vous fait mal le rhdp à perforé votre tribalisme en pays bètè et dans le V baoule la murailles sera totalement écroulé enfin ce qui reste au municipales tout simplement parce que le bara paye les voiriens voient et touchent le develepoement Chris yapi et votre tribalisme on fait rien avec ça pouah
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement