Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Affaire Zadi Israël, Adou Richard-Christophe s'insurge contre les colporteurs d'informations mensongères
 

Côte d'Ivoire : Affaire Zadi Israël, Adou Richard-Christophe s'insurge contre les colporteurs d'informations mensongères

 
 
 
 9332 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 21 avril 2021 - 17:49

Zadi Israël et une de ses victimes présumées




Depuis quelques jours, des informations récurrentes font état que le dénommé Zadi Israël, mis en cause pour des faits de meurtre et de viol, avait été libéré sans condition, dans le cadre d'une précédente procédure judiciaire, après avoir, selon ces mêmes informations, corrompu le personnel judiciaire.


Dans un communiqué de presse en notre possession, le Procureur de la République "réfute ces allégations mensongères" qui tendent selon lui, à jeter le discrédit sur l'institution judiciaire et ses animateurs.


Il tient à faire savoir que Zadi Israël avait effectivement été déféré à son Parquet le 13 avril 2018, et qu'une information judiciaire avait été ouverte à son encontre pour des faits de viol. 


 

Selon Adou Richard-Christophe, le même jour, il avait été placé sous mandat de dépôt par le Juge d'Instruction et conduit à la Maison d'Arrêt et de Correction d'Abidjan (MACA).


"Le 03 janvier 2019, alors que Zadi Israël était toujours en détention préventive, la victime affirmait, au cours d'une confrontation devant le Juge d'Instruction, que contrairement à ses premières déclarations, les rapports sexuels entre le mis en cause et elle étaient consentis, et que c'est faute pour ce dernier de s'être acquitté de la totalité de la somme de soixante-dix mille francs CFA convenue qu'elle avait porté plainte. Par la suite, elle procédait à un retrait de plainte", explique, le Procureur de la République qui précise par ailleurs que la procédure se soldait conséquemment par une ordonnance de non-lieu après plus de 09 mois de détention de l'intéressé.


Ce dernier invite encore une fois, les uns et les autres à plus de responsabilité et à éviter de colporter des informations mensongères.


Pour rappel, découvert et arrêté après l'enquête du meurtre le 11 avril dernier de Sarah Émacie Gandon, après un appel à témoignages, Zadi Israël compterait depuis 2012 plus d'une centaine de victimes.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire Zadi Israël, Adou Richard-Christophe s'insurge contre les colporteurs d'informations mensongères
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Adou Richard-Christophe dit RAREMENT la VERITE...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Procureur laissez ca vous savez dans ce pays y'a des aigris qui ont rien fait sauf detruire l'ecole , inversé les valeurs en mettant les enfants qui revendique n'importe quoi mais ca va aller depuis une dizaine d'année on avance ils résistent un peu mais les faits son la avec le bilan , tenez regardez le commentaire del'autre en bas si vous bavardez avec lui il va vous demander de libérer ce violeur multirécidivistes , faut pas faire attention a leurs foutaises on est majoritaire a vouloir avancer et eux minoritaire a ruminer leurs haine chaque jour mais ce qui est certain ni Gbagbo ni hkb reverrons le siege donc laissez ca soyez serein on avance , a celui qui commence a defendre le zadi violeur on t'invite a le prendre chez toi hum si tu es fan de lui vous allez bien vous amusez ensemble loooooooool
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement