Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Attaque du bataillon d'Abobo, le quatrième assaillant blessé et fait prisonnier a succombé à  ses blessures, le mystère demeure sur le mobile de l'attaque
 

Côte d'Ivoire : Attaque du bataillon d'Abobo, le quatrième assaillant blessé et fait prisonnier a succombé à ses blessures, le mystère demeure sur le mobile de l'attaque

 
 
 
 9326 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 23 avril 2021 - 09:07

Le 4ᵉ assaillant a succombé à ses blessures (Ph)



48 heures après l’attaque du 2e bataillon projetable des Forces Armées de Côte d’Ivoire (FACI), basé dans la commune d’Abobo au quartier N’dotré des questionnements sans réponses demeurent.


Le quatrième assaillant qui avait été blessé lors de la riposte de l’armée dans la nuit du 20 au 21 avril dernier et fait prisonnier a succombé à ses blessures, a confié une source sécuritaire à KOACI.


En ce qui concerne le mobile de cette énième attaque contre les positions des FACI, le mystère demeure, car nous apprenons que, la piste terroriste est désormais écartée.


 

Comment comprendre que ce camp qui n’est autre qu’une base,  où se préparent les éléments des FACI en vue de rejoindre les forces Onusiennes de MINUSMA au Mali puisse faire l’objet d’une attaque


Pourquoi une vingtaine de personnes pas lourdement armées voudraient pénétrer dans ce camp où se trouveraient plusieurs armes de guerre ?


Si l’on en sait plus sur la nationalité Libérienne des assaillants, leur mobile demeure à ce jour inconnu, car même les documents attestant un prétendu contrat signé avec le commanditaire présumé de l’attaque, n’est ni signé et ne comporte aucune date, rien qu’une prime de 5000 dollars qui est mentionné.


Tous ces questionnements font douter une partie de l’opinion sur la véracité de cette attaque, même si le chef d’Etat-major, le General de corps, Lassina Doumbia, ne leur tient pas rigueur.


« Ceux qui nient la réalité de cette attaque et de son bilan, doivent avoir des raisons personnelles de le faire. Ne vous en préoccupez pas. Nous, nous avons une seule chose à faire, c’est faire face, à chaque fois que cela sera nécessaire. Pour la quiétude des Ivoiriens. Je vous félicite pour votre prompte réaction et vous invite à maintenir cette posture de vigilance. Le pourquoi et le comment des attaques ne vous incombent pas. Nous sommes jugés sur la qualité de notre réaction et notre capacité à anticiper et à agir », a-t-il déclaré lors d’une visite mercredi à ses éléments à N’dotré.


 

Alors que des informations de tentatives de braquage d'armement par une bande organisée nous parviennent, saurons-nous un jour la vérité sur l’attaque 2e bataillon projetable d’Abobo? Seules les enquêtes en cours pourront éclairer cette lanterne.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Donatien kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Attaque du bataillon d'Abobo, le quatrième assaillant blessé et fait prisonnier a succombé à ses blessures, le mystère demeure sur le mobile de l'attaque
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Timer
Effectivement leur objectif était de prendre le contrôle du camp et s’emparer des armes. La même stratégie utilisée par la rébellion précédente. Ce sont les FPI GORS, ils veulent coute que coute se venger et installer GBAGBO.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Les morts ne parlent pas. En voici un qui ne nous dira jamais que la performance théâtrale d'e fin d'année scolaire d'ange késsi, l'autre majorette marionnette de la bananeraie n'était que ça: une performance pathétique de fin d'année scolaire. Il a fallu que j'écoute ce kessi pour réaliser à quelle point l'incompétence, la caducité, le mensonge et la corruption morale pouvaient tous ce retrouver dans le même uniforme blanc. Bandécon!
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
Ce Ange Kessy, payé par le contribuable à ne rien faire. Faites vous peur entre vous là bas mais n'allez pas arrêter d'innocentes personnes.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Je remarque qu'il n'y a que les Gors sur Koaci qui ne sont pas contents de nos autorités qui donnent leur version sur les faits. Lorsque le Général Doumbia donne sa part de vérité, les Gors disent que c'est faux. Lorsque Le magistrat militaire Ange Kessy s'exprime, les Gors disent que c'est du mensonge. Mais bizarrement lorsqu'il y a mort de soldats (Kafolo), les Gors croient alors à la véracité de l'attaque et qualifient les autorités d'incompétentes. chers Gors, vous allez encore souffrir pendant 05 ans,car ADO popodipo. PRADO forever.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Timer
C’est la branche Ghanéenne des GOR FPI qui est en action. Mais on les attend. Cette fois personne ne pourra fuir pour atteindre le Ghana ou le Liberia. Le travail sera accompli et bien effectué.
 
 il y a 1 an
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter