Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : La préfecture d'Abidjan interdit un rassemblement du FPI pour risque d'affrontement avec des victimes de la crise post-électorale de 2011
 

Côte d'Ivoire : La préfecture d'Abidjan interdit un rassemblement du FPI pour risque d'affrontement avec des victimes de la crise post-électorale de 2011

 
 
 
 9595 Vues
 
  10 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 15 mai 2021 - 09:39

Militants du FPI en réunion publique



La préfecture d'Abidjan a interdit la tenue d'une réunion publique d'un parti de l'opposition pour des raisons de sécurité. Cette dernière, du Front Populaire ivoirien (FPI) devait se tenir ce samedi 15 mai 2021 dans la commune de Port-Bouët à Abidjan au stade de Gonzagueville.


L'objet était la mobilisation pour le retour de Laurent Gbagbo, annoncé depuis son acquittement à la CPI fin mars dernier.


Le parti de l'ancien président avait émis sa demande d'autorisation le 10 mai dernier et avait reçu, le lendemain, l'autorisation de la Mairie de Port Bouët.


 

Le Préfet Adama Doumbia explique dans son arrêté signé ce vendredi 14 mai 2021, avoir reçu une demande de manifestation du collectif des victimes de la crise à la même date, au même endroit et aux mêmes heures.


Une situation qui le contraint à interdire le rassemblement du FPI pour "risque d'affrontement et de troubles à l'ordre public".


Les documents

Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Enfin, informé de l'interdiction, en réaction, Damana Pickass, vice-Président du FPI, a annoncé une conférence de presse cet après-midi.



Amy Touré


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  10 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : La préfecture d'Abidjan interdit un rassemblement du FPI pour risque d'affrontement avec des victimes de la crise post-électorale de 2011
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Adokaflai
Comportement partisan de administrateur. La manifestation pourrait être encadrée par les forces de l'ordre. En plus ces militants rdr font dans la provocation
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Attendez un peu là! Est-ce à dire que les partisans de Gbagbo ne célébreront jamais son retour sous prétexte que tout pas de dance écorche la sensibilité de chiens baveux envoutés au nassidji? On voit bien que vous avez peur de voir le poids des supporters de Gbagbo! Bandécons!
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
balance 24
La popularité c’est pas dans les rues. Mais dans les élections. Prend le résultas des municipales 2001 et des législatives 2021 et tu comprendras que vous ne pesez rien.
 
 il y a 4 mois
balance 24
Le poids des supporters se mesure aux élections. Réfère toi aux élections municipales de 2001 et aux législatives de 2021. Et tu verras que tu ne représentes rien.
 
 il y a 4 mois
Mesmin Konin
D accord avec toi mais seulement lorsque les regles sont saines et l arbitrage serieux et honnete. Pour preuve en 2020 j ai ete invite a particper au vote malgre que je n avais ni piece d identite ni carte d electeur j y etais en observateur Mon Centre de vote etant loin d Abidjan. Crois tu sincerement que le recent scrutin etait regulier? Je ne parles meme pas de juste et transparent. Crois tu que 56% des Ivoiriens inscrits sur la liste electorale soient sorts voter? En fait les legislatives ont ete un moyen pour expliquer l absurdite d Octobre 2020 ou la democratie fut sacrifiee pour une soi disante stabilite.
 
 il y a 4 mois
SRIKABLA
Le gouvernement doit interdire toute manifestation des deux camps ennemis sur ce cas précis de Gbagbo. Le PR DRAMANE doit s'arranger pour faire rentrer Gbagbo discrètement. Il pourra organiser sa fête á Mama.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Et pourquoi? Abidjan-là c'est le village du RHDP? Eux n'ont pas de village où organiser leurs manifestations? C'est quoi ce raisonnement-là? Gbagbo rentre et il sera célébré! S'ils ne sont pas contents, qu'ils retournent dans leur mali, broukina et guinée.
 
 il y a 4 mois
jordanchoco2020
Quoi de plus normal quand on est vomi par la majorité des ivoiriens.. A l'assemblée national au sénat dans les régions et les mairies évident
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Je parie que vous êtes populaires jusqu'à Agboville! Tricheurs! Bandécons!
 
 il y a 4 mois
Mesmin Konin
Bravo au Fpi qui se reveille peu a peu de sa lethargie. Il faut comprendre la febrilite des gouvernants, les meetings galvanisent les militants. Un meeting c est l expression de la democratie et le pouvoir Rdr prefere avoir les militants de l opposition enfermes. On ne cessera jamais de le dire l opposition a fait le lit du pouvoir actuel en se pliant a toutes ses injunctions , emprisonement de masse, interdiction de manifester, menaces a peine voilees, utilisation de suppletifs pour reprimer Dans la violence, etc.... les seules manifestations possible a par celle contre le simulacre d Octobre 2020 etaient du fait des membres du parti au pouvoir (Issiaka Diaby et autres) ou encore leurs affides (mutinerie de 2017)... Apres 10 annees de tout ceci les gens a Abidjan ont fini par faire avec en se desinteressant de la chose politique. Il faut maintenir ce climat car pour beaucoup la vie politique ne se limite qu Abidjan. Il n y a rien a Abidjan, il n y a donc rien en Cote d Ivoire et pour le Rdr c est que le peuple Dans sa majorite lui donne sa caution. Comprennez donc les mesures prefectorales, il faut coute que coute maintenir l image que tout est sous controle et que 56% de la population Ivoirien est soit Rhdp ou soutient les actions du Rhdp mais personne ne s y trompe on veut au maximum enfermer l opposition qu on prefere soit Dans les prisons ou Dans les salons naviguant sur les reseaux sociaux Dans une vie virtuelle et donc lutte virtuelle
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement