Cameroun Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Les entreprises privées volent au secours du gouvernement à la peine pour la reconstruction des régions ravagées par la crise anglophone
 

Cameroun : Les entreprises privées volent au secours du gouvernement à la peine pour la reconstruction des régions ravagées par la crise anglophone

 
 
 
 6718 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 19 mai 2021 - 06:36


Le gouvernement camerounais est en mode séduction auprès du patronat pour la reconstruction des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest économiquement ravagées par la crise anglophone depuis fin octobre 2016.


 À cet effet, Joseph Dion Ngute, le Premier ministre camerounais a rencontré mardi à Douala, les membres du Groupement interpatronal du Cameroun (Gicam, plus puissant regroupement d'hommes d'affaires du Cameroun).


Au cours de la rencontre dans la métropole économique, le chef du gouvernement camerounais a exhorté les hommes d'affaires à investir dans ces deux régions sinistrées.


Cagnotte


Si la rencontre entre le PM et le Gicam affiche un bilan mitigé, le chef du gouvernement camerounais est tout de même reparti de Douala avec beaucoup de promesses et une belle petite cagnotte


Les entreprises privées ont promis de mobiliser 700 millions FCFA pour la reconstruction des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest.


 

Au sein du patronat, la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun (SABC) a mis sur la table 500 millions FCFA pour soutenir  le plan gouvernemental de reconstruction des deux régions

Pour la SABC, il s'agira en priorité de financer les infrastructures scolaires et routières.


"Sous réserve de l'approbation du Conseil d'Administration nous mettrons sur la table 500 millions FCFA sur un total d'1 milliard FCFA", a déclaré Emmanuel de Tailly vice-président du Gicam et directeur général de la SABC.


À sa suite Célestin Tawamba le sulfureux président du Gicam, a promis 200 millions FCFA comme contribution des industries meunières du Cameroun.


Plan de reconstruction


Dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest au moins 115 centres de santé, 350 écoles, 40 ponts , 400 points d'eau, 500 km de basse tension d'énergie, 600 km de routes rurales, 45 marchés, 12 000 maisons, 25 hectares de plantations et quelques 300 000 documents détruits sont à réhabiliter.


En rappel, les rapports entre le gouvernement et les entreprises privées se sont refroidis ces dernières semaines après le refus du Gicam conduit par Célestin Tawamba son président, de recevoir une délégation conduite par Jean de Dieu Momo, le ministre délégué auprès du garde des sceaux. 


 

Les hommes d'affaires camerounais réclamaient plutôt la présence de Laurent Esso le ministre en charge de la justice.



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun.


-joindre la rédaction camerounaise de Koaci au (237) 691 154 277 ou Cameroun@koaci.com.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Cameroun : Les entreprises privées volent au secours du gouvernement à la peine pour la reconstruction des régions ravagées par la crise anglophone
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
ORYKPESS
Pauvre Cameroun.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Forotoba
vraiment
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement