Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara de retour condamne les violences survenues contre des nigériens à Abidjan
 

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara de retour condamne les violences survenues contre des nigériens à Abidjan

 
 
 
 7285 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 22 mai 2021 - 09:25

Achi et Ouattara vendredi soir sur le tarmac de l'aéroport d'Abidjan


Parti en France depuis samedi dernier, pour prendre part à un sommet, Alassane Ouattara est rentré ce vendredi soir à Abidjan.


Le Sommet sur le financement des économies africaines fut, contexte français oblige, marqué par ce qui les préoccupe, la maladie de la Covid-19 et sa vaccination.


Si anecdotique en Côte d'Ivoire comme dans l'ensemble des Pays d'Afrique subsaharienne, elle n'en demeure pas moins une source de justification de financement. Pour elle, le Fonds Monétaire International (FMI), estime qu'il faudrait 285 milliards de dollars de financements supplémentaires aux pays africains sur la période 2021-2025.


Alassane Ouattara a proposé d’accélérer, en partenariat avec le secteur privé, la production, en Afrique, de vaccins et le transfert des droits de propriétés intellectuelles ainsi que le savoir- faire. Sur la question, il a souhaité que la Côte d’Ivoire soit éligible au nombre des pays déjà retenus pour la fabrication du vaccin anti- COVID -19 sur le continent.


À son retour, le Président de la République a expliqué que la Conférence a appelé à soutenir l'allocation de Droits de Tirage Spéciaux (DTS) du FMI d’un montant de 650 milliards de dollars, dont près de 33 milliards pour le continent africain et à poursuivre les discussions en vue de mettre à la disposition du continent africain, 100 milliards de dollars, prélevés en partie sur les allocations des pays développés qui jouissent d’une situation confortable de réserve de changes.


 

Le service de presse de la Présidence rapporte que, de même, les participants se sont tous accordés pour poursuivre l’initiative de suspension de la dette jusqu’à fin 2021. Il s’agit, notamment, d’adopter une approche différenciée et des mécanismes de soutien pour permettre aux pays, avec une dette soutenable et ayant accès aux marchés internationaux des capitaux, comme la Côte d’Ivoire, de mobiliser des ressources longues et à des taux d’intérêts plus faibles.


Les pays africains ont, par ailleurs, plaidé pour un déficit plus important pour le financement de la lutte contre la pandémie de COVID-19 et le terrorisme.


Rappelons qu'en prélude au Sommet sur le financement des économies africaines, le Chef de l’Etat avait participé à un mini-sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA, qui visait à harmoniser les positions des pays de la zone UEMOA.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Par ailleurs, s'il est resté silencieux à l'image de la classe politique, le chef de l'Etat a brisé le silence sur les violences survenues à Abidjan à la suite de la diffusion d'une vidéo sur les médias sociaux américains diffusés en Côte d'Ivoire via son réseau internet.


Alors qu'on dénombre au moins un mort, le Président de la République a fermement condamné les incidents qui ont marqué la ville d’Abidjan, le mercredi 19 mai dernier, avec les attaques et autres agressions contre les Nigériens.


 

Il a rappelé la vocation de la Côte d’Ivoire qui est une terre d’hospitalité sur laquelle de telles situations ne devraient pas se produire. Il a demandé des sanctions et a invité le grand Commandement des Forces de Défense et de Sécurité à accélérer les enquêtes et la Justice à faire son travail afin que les responsabilités soient situées.



Amy Touré



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara de retour condamne les violences survenues contre des nigériens à Abidjan
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
C'est vous (PR) qui avez créé ce bordel depuis 2011.....
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Je cite: "Si anecdotique en Côte d'Ivoire comme dans l'ensemble des Pays d'Afrique subsaharienne, elle n'en demeure pas moins une source de justification de financement..." -Mme Touré, votre métier de journaliste serait d'interviewer les autorités du pays pour nous expliquer pourquoi financer quelque chose d'anecdotique en laissant de côté ce qui est primordial, capital ?? -On peut légitiment se dire que ce n'est pas la covid 19 qu'ils veulent financer mais autre chose qu'ils n'ont pas le courage de dire. -Quant à la condamnation des violences provoquées par ses propres suiveurs, je dis à Dramane d'arrêter son cinéma. Incompréhensible de voir les "xénophiles" vivant en CI de s'attaquer aux étrangers, jusqu'à faire des morts. Nous avons vu une levée de boucliers à l'égard de Pickass Damana qui aurait fait des déclarations "xénophobes"...décidément, ce pays marche sur la tête.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
@Ubiquismus.... Tu as aussi oublié que Mariam Traoré, député RDR/rhdp de Tengrela avait ouvert "sa sale gueule" en affirmant que notre pays ne doit plus être dirigé par des "blakros"(non musulmans ), Une telle personne mérite-t-elle d'être député ??>>.
 
 il y a 1 an
Ubiquismus
Je cite: "notre pays ne doit plus être dirigé par des "blakros"(non musulmans )," -Merci pour ce rappel @SRIKABLA ! -J'ai regardé de façon accidentelle une émission (d'une télé Ivoirienne : NCI 360) animée par Ali Diarrassouba. J'ai été outré par les propos dramaturgiques d'un certain N'KENDA N'KENDA ARISTIDES, qui voyait une éventuelle réconciliation en CI remise en cause, après les propos de Damana Pckass sur les étrangers. à suivre l'émission, ce Mr se faisait passer pour un des analystes "intellectuels" en CI. Je me suis dit intérieurement que, si c'est ça les intellectuels du pays, c'est que la CI est perdue à jamais... -Je répète souvent que le problème N°1 de nous les nègres subsahariens, c'est qu'on est dépourvu d'intelligence comportementale. Nous accumulons des titres de "docteurs" en je ne sais quoi, mais nos agissements, nos comportements respectifs (qu’on soit diplômé ou pas) sont très proches des animaux. Un individu qui n'est pas capable de se rendre compte que le "2 poids 2 mesures" rend la vie en société pratiquement impossible, n'est pas un être humain. -Si quelqu'un pouvait un jour solliciter les commentaires de ce N'KENDA N'KENDA sur les agressions des Nigériens en CI, je serai ravi de l'écouter. Tout le monde sait maintenant que l'acte de cette militante SUCCES n'est pas isolé...
 
 il y a 1 an
SRIKABLA
Toujours quémander alors que nous avons eu le PPTE. Le peuple Ivoirien(non RDR/rhdp) est très fatigué des mêmes longs discours(bavardages) de leur PR- DRAMANE qui durent depuis 11 ans. Revoyez un peu vos dires et promesses tenues pendant votre campagne contre Gbagbo Laurent en 2010. Nous avons ENFIN découvert que notre PR est un FANTASTIQUE beau-parleur. Tout beau parleur est très efficace dans la roublardise et la tromperie. Il n'y a qu'un pas entre un arnaqueur et un beau-parleur. "Si vous avez des problèmes pour "braiker" une très belle femme, allez demander conseils á notre PR." Un 2eme et 3eme PPTE seront nécessaires pour le régime du PR DRAMANE.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter