Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda: « L'affaire a été politisée; L'autre camp : « Ce sera à mon successeur d'achever ce travail »
 

Côte d'Ivoire : Affaire Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda: « L'affaire a été politisée; L'autre camp : « Ce sera à mon successeur d'achever ce travail »

 
 
 
 7836 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 26 mai 2021 - 11:01

Fatou Bensouda (Ph)



En fin de mandat à la mi-juin 2021, la Procureure de la Cour Pénale Internationale (CPI), Fatou Bensouda se fait entendre ces derniers jours dans les médias occidentaux.


Après neuf ans à la tête de la Juridiction internationale et surtout avec son échec cuisant dans l’affaire Laurent Gbagbo, l’ancien président ivoirien, et de Charles Blé Goudé, elle refuse de s’avouer vaincue. Pour la Gambienne, l’acquittement de l’ancien président ivoirien et son bras droit n’est pas un échec.


 

« Non, non, pas du tout. Je n’en fais absolument pas une affaire personnelle, j’ai traité ce dossier de manière totalement dépassionnée, et avec professionnalisme. Lors du procès en appel, cinq juges ont statué. Et le fait que deux de ces juges étaient d’accord avec moi montre que ce n’était pas de la légèreté de ma part d’avoir été jusqu’au bout. La majorité a confirmé l’acquittement, nous le respectons. Mais ce n’est pas une défaite. L’affaire a été politisée, j’ai été attaquée, mais je n’ai aucun intérêt personnel dans ce dossier, j’ai fait mon travail de procureur », confie Fatou Bensouda à RFI.


Toujours sur ce dossier ivoirien, en ce qui concerne le camp de l’actuel président Alassane Ouattara, elle soutient avoir travaillé en toute objectivité dans ce dossier, sur les deux camps et de lancer. 


« Des enquêtes ont été lancées, elles se poursuivent, avec des avancées significatives, mais elles ne sont pas encore terminées. La pandémie de Covid-19 n’est pas une excuse, mais de fait, cela a eu un impact sur le déroulement de notre travail. Ce sera à mon successeur d’achever ce travail », affirme-t-elle avant de se prononcer sur son avenir.


« Je vais d’abord me reposer ! Pour l’instant, je me concentre sur la fin de mon mandat. Mais en tant que Gambienne, je réfléchis à la manière de participer au développement de mon pays. Je pourrais aussi continuer à contribuer au niveau international. On verra... »



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda: « L'affaire a été politisée; L'autre camp : « Ce sera à mon successeur d'achever ce travail »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
Je cite: "L’affaire a été politisée, j’ai été attaquée, mais je n’ai aucun intérêt personnel dans ce dossier, j’ai fait mon travail de procureur », confie Fatou Bensouda à RFI." -Je me demande bien à qui a-t-elle envie d'expliquer que le procès était politisé ? -Heureusement qu'elle est devant des journalistes de RFI. Sinon, il aurait fallu lui demander de donner quelques exemples concrets de politisation du procès : des hommes ou femmes politiques sont-ils intervenus directement dans le procès ? à quel niveau de la procédure et à quel moment ? De quelles nationalités sont ces intervenants politiques ?? etc etc. -J'en profite pour dire à Bensouda, que les juges Tarfusser et Henderson ont fait preuve de dignité à la face du monde. Ils ont été capables de dire NON quand il le fallait. C’est ça la différence entre nous les nègres et les autres humains. Ils sont capables de dire NON si leur honneur personnel est en jeu. -Toi Bensouda, tu as souillé la réputation de la femme Africaine. Tu es indigne ! Tu n'as plus rien à faire dans la vie sociale chez les humains. Prends ta retraite et laisse ton pauvre pays la Gambie tranquille. On n'a pas besoin de tes services là-bas, avec ton âme aussi corrompue. -Tu aurais pu sauver un peu ton honneur en ne faisant appel. Tu t'es pourtant entêtée. Le fait que 2 magistrats aussi corrompus que toi, se soient rangés de ton avis, est sans intérêt. -Comme tu ne pouvais pas juger Dramane (ayant "bouffé" son argent), tu préfères refiler le dossier à l’Anglais. -Je précise au passage que le parallélisme des formes impose qu'on ait dans l'autre camp, Dramane himself et le petit GROS, sinon ce sera encore de la politique comme tu le dénonces… -Alors Mme Bensouda, prends ta retraite et fermes-là définitivement !!!!!!!!!
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Ton successeur n'a plus á achever le travail de l'autre camp..... Le PR DRAMANE et sa justice ont pu trouver et puni l'UNIQUE auteur des crimes et massacres.. Il s'agit de Amandé Oueremi.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement