Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Retour de Gbagbo, pour Adjoumani ses partisans sont prêts à « entraîner le pays dans une nouvelle ère de tensions et de violences »
 

Côte d'Ivoire : Retour de Gbagbo, pour Adjoumani ses partisans sont prêts à « entraîner le pays dans une nouvelle ère de tensions et de violences »

 
 
 
 8220 Vues
 
  14 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 07 juin 2021 - 07:10

Kobenan Kouassi Adjoumani



Alors que dans cette "Côte d'Ivoire de polytechniciens", comme selon l'expression du moment, ses habitants souffrent de coupures d'eau et d'électricité, le débat politiciens reste centré sur le retour de Laurent Gbagbo, soucis pourtant mineur pour la grande majorité des Ivoiriens au regard d'autres préoccupations quotidiennes.


Dans une déclaration pondue ce dimanche soir, le porte-parole du parti au pouvoir prend part à la partie de ping-pong sur le terrain du type d'accueil, avec les partisans de l'ancien président dont le retour en Côte d'Ivoire est, sauf changement de dernière minute, programmé pour le 17 juin prochain.


Le Ministre d'Etat et de l'agriculture, Kobenan Kouassi Adjoumani y dresse un constat de menace sécuritaire.


 

"Au mépris de la douleur encore vive des victimes de la crise postélectorale qui continuent de réclamer à cor et à cri réparation et justice et malgré l’interpellation publique des gardiens de notre tradition réunis au sein de la Chambre des Rois et Chefs Traditionnels, le FPI-GOR veut organiser vaille que vaille un accueil triomphal à M. Gbagbo.", explique le tribun du RHDP et poursuit : "Et pour cette raison et cette raison seulement, certains partisans de l’ex-président Laurent Gbagbo fraîchement rentrés d’exil par la seule et unique volonté de paix du Chef de l’Etat sont prêts à engager une nouvelle épreuve de force et entraîner le pays dans une nouvelle ère de tensions et de violences."


Le porte-parole du RHDP rappelle par ailleurs que si "Gbagbo rentre en Côte d’Ivoire, c’est bien parce que le Président Alassane Ouattara l’a voulu." et que "le fait qu’il ait été acquitté pour « insuffisance de preuves » ne veut pas dire qu’il n’a rien fait ou qu’il n’a aucune responsabilité dans la grave crise qui a causé la mort de 3 000 personnes."


Sous prétexte de réconciliation, Adjoumani appelle également les "Gbagbo ou rien" et leur chef, à l'humilité et la retenue.


"Laurent Gbagbo aurait pu comprendre que le contexte de la réconciliation nationale requiert une attitude d’humilité et de retenue. Il ne devrait en aucun cas enfiler la casquette du héros national, toute chose qui serait synonyme de provocation ou de moquerie au regard des victimes de la crise postélectorale. Dans le cas d’espèce, la sagesse et la responsabilité devraient conduire M. Laurent Gbagbo et ses partisans à mettre de l’eau dans leur vin, car l’essentiel ici, c'est son retour apaisé et sécurisé dans un esprit de recueillement et de pardon.", signe Adjoumani.


Enfin, tout en appelant les militants du RHDP à de pas céder aux provocations et à rester calme, il rappelle qu'en janvier 2006, le 26, les militants du RDR qui avaient voulu réserver un accueil triomphal à Alassane Ouattara avait été « proprement molestés et dispersés par une soldatesque aux ordres de M. Laurent Gbagbo ».


 

Dans un contexte de tensions sécuritaires aux frontières au lendemain d'une attaque de bande armée sans précédent au Burkina, reste désormais à savoir si la menace ivoirienne interne serait réelle, ou s'il n'en est pas un peu trop fait avec ce sujet du retour de Gbagbo, peut être pour en masquer un tas d'autres.



Amy Touré


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  14 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Retour de Gbagbo, pour Adjoumani ses partisans sont prêts à « entraîner le pays dans une nouvelle ère de tensions et de violences »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Zezeto
En cas de volonté de creation d'un désordre, qui a le monopole de la violence légitime? que faire? Assumez vous et puis c'est tout. On est fatigué de ce Laurent bamba...et de vos sorties sur sa venue.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Levrai
Ducon tu vas le faire avec les armes de la rébellion que vous détenez encore ou ça sera avec les poings cette fois?
 
 il y a 4 mois
Zezeto
Comprends tu français?
 
 il y a 4 mois
Levrai
Tu n'as plus "Le" monopole de la violence comme tu l'as toujours clamé???? Ko comprends-tu le français... Va le demander à tes sœurs
 
 il y a 4 mois
Zezeto
je me répète: comprends-tu français?
 
 il y a 4 mois
Levrai
Ducon j'arrête pas de répéter que je parle uniquement le dioula dépuis
 
 il y a 4 mois
BenMar87
Calme...calme...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Le monsieur la, a beaucoup parle pour ne rien dire au finish. On ne sait pas si c est une mise en garde, un appel a ne pas recevoir Gbagbo Laurent en triomphe, un soutien a la sortie tronquee de Bictogo, une menace, le tout ou rien a la fois. Les choses ne se passent toujours pas comme prevues, concentrez vous sur l essentiel nos amis du Rdr a savoir l inflation induite par la crise energetique pour le bien etre de la majorite ou des 70% des Ivoiriens qui vous ont elu. Que notre ministre nous parle des prix de la champagne prochaine du cafe, cacao et de l anarcade etc.... Peut etre que sur ce sujet il parlera pour dire quelque chose. Gbagbo et Ble Goude Charles pour la minorite qui ne vous a pas vote c est l element le plus important de ce mois de Juin comme vous avez promis l electricite et l eau aux premieres pluies on va attendre et celebrez tout ca avec la venue du Woody, le N'Zue Dan... Mdr
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Pourfendeur
Après les déclarations "Gbagbo est libre de rentrer quand il veut", les rencontres de concertation pour la préparation de la venue, etc… les masques tombent enfin : CE POUVOIR NE VEUT PAS D'UN RETOUR DE GBAGBO, et leurs séides l'avaient déjà anticipé dès 2012 : "on ne revient jamais de la CPI". Mille fois hélas pour eux, l'homme est acquitté et revient dans son pays. Ceux qui invitaient hier leur parti d'origine à "se peser" lors d'élections, ont à ce point peur d'un simple retour, dont le caractère populaire vaut "pesée" dans l'opinion ? Et c'est pourtant Ouattara qui annonçait que privé des moyens de l'Etat, Gbagbo ne valait plus rien, et son parti réduit à peau de chagrin ? Arrêtez d'instrumentaliser Diaby, les rois et chefs traditionnels, etc… Mais bon sang, DE QUOI AVEZ-VOUS PEUR ?
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Levrai
Appelons un chat...un chat. Bande de peureux!
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KPAKOUE
Mais, quelqu'un était dernièrement accueilli en fanfares dans le Gontugo par ses connaissances !
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
En tants normos, cestàdir, sans ssou-tien de la komunoté imperialiste mondiale,an ttêt Avek la France,o reggi-me kriminêl aktuêl d’Abidjan, lui adjoumani serê trê insignifiant, troppeti ppour parlé afêrr de Gbagbo. Cê 1 l’Ach ppoltRon.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Le retour de Gbagbo ne sera pas un coup-d'Etat fabriqué au labo du RDR/rhdp, comme celui de Soro Guillaume qui avait été avorté......... Gbagbo et Soro G- en Côte d'Ivoire mettraont K.O, le régime du PR- DRAMANE Ouatara. Si un des deux rentre, c'est l'essentiel.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Il suffit d'observer sa faciès pour se rendre compte que tout est outrancier et approximatif chez lui...Hôôpkôôôô !!
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Tout en sachant qu'il ne le peut pas en raison de sa condamnation, Gbagbo annonce qu'il pourrait être candidat en 2025 pour faire pression?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Gbagbo crée son parti et se hisse à la tête, un rendez vous raté pour...
 
2351
Oui
48%  
 
2458
Non
50%  
 
125
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement