Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Transformation du caoutchouc, Patrick Achi fait la cour aux investisseurs nationaux et internationaux
 

Côte d'Ivoire : Transformation du caoutchouc, Patrick Achi fait la cour aux investisseurs nationaux et internationaux

 
 
 
 8195 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 08 juin 2021 - 14:47

Jérôme Patrick Achi ce mardi à Abidjan (ph)



Le premier sommet mondial sur le caoutchouc se tient à Abidjan, capitale économique ivoirienne.


La cérémonie d'ouverture de cet événement planétaire a été présidée par Jérôme Patrick Achi, Premier ministre, chef du Gouvernement.


Premier producteur d’Afrique avec près d’un million de tonnes en 2020, soit 80% de la production du continent et le 4ème au monde, une progression de 3 places en 3 ans, la Côte d'Ivoire a du mal à écouler sa production.


 

Le Premier ministre estime qu'il n'est plus possible de rester encore longtemps dans ce statut d’éternel producteur de base, où le pays prend la plus grande part de la pénibilité et si peu de la valeur globale produite par ses richesses agricoles. 

 

"Il nous faut donc agir sur deux fronts. D’une part transformer localement toujours plus, pour conserver pour les Ivoiriens la valeur-ajoutée la plus grande. D’autre part, améliorer toujours davantage l’intégration de nos produits dans les circuits internationaux de distribution, en travaillant à la conquête des marchés, au positionnement durable de nos filières, à leur valeur de marque et in fine, à leur pricing power", a déclaré Patrick Achi.

 

La filière possède un chiffre d’affaires annuel de près de 350 milliards de dollars au niveau mondial, et la Côte d’Ivoire ne capte que 0,5%, alors même qu’elle assure près 7,5% de la production mondiale.


"Parce que plus de 85% de la valeur de la filière se trouve non pas dans la production agricole, mais dans la transformation et la commercialisation du caoutchouc", a expliqué, le Premier ministre.


Il a à l'occasion de cette cérémonie invité tous les investisseurs nationaux et internationaux, voulant s’impliquer dans cette volonté nationale d’intégration aux chaînes de valeurs mondiales, à s’approcher du gouvernement dans lequel ils trouveront un véritable partenaire.


" Il nous faudra aussi collectivement faire preuve d’esprit d’innovation, pour sortir progressivement le secteur de l’Hévéa d’une régulation trop exclusivement liée à l’industrie pneumatique au niveau planétaire, qui elle-même repose sur l’industrie automobile, dont la bonne santé dépend de l’évolution de l’économie mondiale. Parce que cette situation rend nos producteurs de caoutchouc tributaires de phénomènes de marchés qu’ils ne peuvent contrôler, il nous faut initier une profonde révolution du secteur et impulser des initiatives fortes de diversification de l’utilisation du caoutchouc naturel à travers des innovations technologiques de rupture. Pour permettre à terme d’absorber plus facilement la croissance attendue de la production, tout en ayant un impact positif sur le prix payé à nos producteurs par une maîtrise plus grande des circuits de distribution", a-t-il ajouté.


Selon Jérôme Patrick Achi, l’Hévéa incarne cette Côte d’Ivoire nouvelle qui veut demain viser toujours plus haut, pour presque doubler sa production de caoutchouc d'ici à 2025 et porter son taux de transformation primaire à 100%, tout en amplifiant radicalement celui de la transformation secondaire, seul vrai levier créateur de valeur-ajoutée et de progrès de vie pour nos populations. 


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Transformation du caoutchouc, Patrick Achi fait la cour aux investisseurs nationaux et internationaux
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement