Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Procès Soro, les révélations troublantes de son frère Rigobert: «On m'a proposé de l'argent et de la promotion à de hauts postes, ce que j'ai refusé, parce que je pense que mon aîné...
 

Côte d'Ivoire : Procès Soro, les révélations troublantes de son frère Rigobert: «On m'a proposé de l'argent et de la promotion à de hauts postes, ce que j'ai refusé, parce que je pense que mon aîné...

 
 
 
 9824 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 jours
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 10 juin 2021 - 06:40



Après une suspension d'environ cinq jours, le procès de Guillaume Soro et de ses 19 proches poursuivis devant le tribunal criminel pour des faits d'attentat à l'autorité de l'Etat a repris aujourd'hui, comme constaté sur place par KOACI au Tribunal de première instance du Plateau à Abidjan.


L'audience du jour a été consacrée à l'audition des prévenus Koné Kamaraté Souleymane alias SoultoSoul, Directeur de protocole de Guillaume Soro, Rigobert Polno Soro, Commissaire de police et frère cadet de l'ancien Président de l'Assemblée nationale et Alain Lobognon, ancien ministre des Sports.


À la barre, SoultoSoul a expliqué que sa détention est due aux liens étroits qu'il entretient avec son patron. « Mon seul malheur est mes liens sacrés de fraternité et d'amitié avec le président Guillaume Soro, C'est mon seul péché », a déclaré, le Directeur de protocole qui a indiqué qu'il n'abandonnera jamais l'ancien Premier ministre quelque soit les circonstances.

Il a par ailleurs affirmé qu’à travers ce procès, les autorités ivoiriennes veulent régler leurs comptes avec les anciens responsables politiques de la rébellion de 2002 dirigée par Guillaume Soro, dénonçant au passage la libération de certains détenus qui avaient été inculpés pour les mêmes faits.


« Ce procès est un procès des politiques des forces nouvelles. C'est le constat que nous faisons. C'est le constat que je fais. Seulement je me demande pourquoi parmi nous les responsables qui ont été arrêté et poursuivis pour les mêmes faits certains responsables ont été libérés ? », s'est-il justifié.


Il a mentionné que ces camarades et lui sont victimes d’un complot. « Nous sommes les victimes d'un complot. C'est pour cela que nous sommes ici et sommes en train d'être jugés. Guillaume a lui-même échappé à un complot. C'est pour ça que nous sommes là », a-t-il déploré.


 

SoultoSoul s'est défendu qu’il n'a jamais été informé de la présence d'armes à l'annexe de l'ancien Président de l'Assemblée nationale qui ont été par la suite jetées à la lagune puisqu'il était déjà aux arrêts quand cette scène s'est produite.


Au cours de son interrogatoire, Alain Lobognon a à l'occasion dénoncé le fait que 11 de leurs camarades ont recouvré la liberté pendant qu’eux croupissent toujours en prison.


«Parmi les 14 personnes arrêtés, nous ne sommes que trois à être jugés. Les autres ont été libérés par enchantement. Nous étions poursuivis pour les mêmes causes, c'est quand mêmes bizarre qu'ils aient été libérés et que nous soyons ici devant vous », a déclaré l'ancien ministre des Sports.


Il a souhaité la présence du Président du comité d'organisation de l’accueil de Guillaume Soro en l'occurrence Méité, parce que selon lui, ce dernier a sa part de vérité dans cette affaire qui le concerne directement.


Alain Lobognon a révélé à la barre que Guillaume Soro n'étant pas en odeur de sainteté avec les anciens com-zones à l'exception de feu le Colonel Issiaka Ouattara dit Wattao et donc, il ne pouvait pas entreprendre un projet funeste de déstabilisation des institutions de la République.


 

«M. Soro n'était pas capable de monter une telle opération. M. Soro m'a demandé après la crise de 2011 d'adresser des courriers individuels à tous ceux avec qui nous étions à Bouaké pour leur dire que c'était fini et que chacun devrait continuer son chemin. En plus les com-zones n'ont plus 30 ans ni 40 ans donc ils ne sont plus les mêmes », a ajouté l'ancien député de Fresco.


Rigobert Polno Soro a justifié sa présence auprès des responsables politiques de la rébellion de 2002 parce qu’il a refusé les offres de certains cadres du RHDP qui voulaient qu'il renie son aîné, Guillaume Soro.


« On m'a proposé de l'argent et de la promotion à de hauts postes, ce que j'ai refusé parce que je pense que mon aîné est innocent. Je suis juste ici parce que j'ai des liens de sang avec Soro Guillaume », a-t-il martelé, dénonçant ses conditions de détention à la DST où il aura passé plus de 10 jours.


Suite à la déposition de ces détenus, le juge Charles Bini a suspendu l’audience du jour qui reprendra son cours normal jeudi matin.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Procès Soro, les révélations troublantes de son frère Rigobert: «On m'a proposé de l'argent et de la promotion à de hauts postes, ce que j'ai refusé, parce que je pense que mon aîné...
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Forotoba
ils ont bien appris la dictée. Pour pouvoir répéter sans faille
 
 il y a 4 jours     
  Veuillez vous connecter pour répondre
k
koaci.com vous abattez vraiment un travail singulier dans le paysage médiatique africain, super remarquable.
 
 il y a 3 jours     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
Venez faire les éloges de Wattra encore. Bandé d'ignares. Le président Laurent Gbagbo vous aurais prévenu.
 
 il y a 3 jours     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Voilà ce a quoi les gens auront amene nos institutions, quel developpement envisageable quand l executif se met a fabriquer des pieces pour un proces, infantilise la justice pour la rendre aux ordres? Aucune de nos institutions n est forte, le chef de l etat est le maitre absolu, il ne subit aucun controle, ni du peuple encore moins du parlement. La Cote d Ivoire n a gagne aucun proces a exterieur (Tribunal de la Mer: echec, Cour penal International : echec, Cour Africaine des droits de l Homme: echec etc) simplement parceque nos tenants actuels ont un gros probleme avec le droit. Pour eux le droit ce sont leurs souhaits et leurs desires. Le peu de bitume avec une duree de vie de 10 ans veut etre pris pour cacher l echec sur tous les plans qui prevaut et qui prevaudra Dans 10 a 15 ans. Les Ivoiriens se desillusionnent de leur justice et c est triste. Des hommes de droit respectes et respectables qu on soumet a des jeux ne servant que la politique du chef de l etat et non pas la justice, le droit ou la loi fondamentale
 
 il y a 3 jours     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Tu connais pas ton frère
 
 il y a 3 jours     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Merci á Alain Lobognon pour avoir confondu le juge. Meme un stupide-ignorant analphabète du RDR/rhdp sait que ce procès une une fabrication du RDR...
 
 il y a 3 jours     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
deja ton frere avait dit l'election allait pas avoir lieu ou bien c'est moi aussi qui ment lol
 
 il y a 3 jours     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Bravo Rigobert! Sinon le frère d'Hambak s'est laissé acheter pour venir nier la théorie de la fiole. Comme si c'était lui qui avait fait l'autopsie! Bandécon!
 
 il y a 3 jours     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'armée ivoirienne peut-elle trembler face à des bandes armées au Nord?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le retour annoncé de Laurent Gbagbo pourrait-il finir en flop ?
 
1666
Oui
41%  
 
2299
Non
56%  
 
113
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement