Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : L'opposition suspend sa participation au dialogue politique et annonce des manifestations
 

Burkina Faso : L'opposition suspend sa participation au dialogue politique et annonce des manifestations

 
 
 
 3158 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 25 juin 2021 - 13:33

 Eddie Komboïgo ce vendredi à Ouaga (ph KOACI)




Le chef de file de l'opposition Eddie Komboïgo a annoncé ce vendredi la suspension de leur participation au dialogue politique avec la majorité et appelé à une série de marches contre la dégradation de la situation sécuritaire. 


"Notre pays, le Burkina Faso est en proie à des attaques barbares injustifiées et de façon répétées depuis 2015, occasionnant de nombreux décès les Issouf bien civils que militaires, de nombreux déplacés internes, la fermeture d’écoles et l’absence de l’état dans plusieurs localités désormais sous contrôle des forces terroristes", a d'emblée rappelé le Chef de file de l’opposition Eddie Komboigo. 


Selon lui, "l’heure est grave, car jamais le peuple burkinabé n’a été autant endeuillé que lors de ces cinq dernières années avec près de 595 attaques terroristes, plus de 1500 morts, des blessés par milliers et 1,5 million de déplacés". 


 

Et Eddie Komboïgo d'annoncer qu'"au regard de l’aggravation de la situation sécuritaire, l’opposition politique suspend sa participation au dialogue politique". 


Par ailleurs, l’opposition politique annonce une série de marches pacifiques et silencieuses dans les 45 provinces, à travers le territoire national, les 3 et 4 juillet 2021. 


"Ceci pour rendre hommage aux victimes des attaques terroristes, manifester notre soutien aux forces de défense et de sécurité, notre solidarité aux déplacés internes et protester contre la dégradation de la situation sécuritaire et exiger des mesures fortes pour une meilleure protection des burkinabé", a expliqué M. Komboigo. 


En raison de l’absence de résultats probants dans la gestion de la crise sécuritaire l’opposition a à nouveau réitèré son appel à la démission du premier ministre Christophe Dabire et du ministre de la Défense Chérif Sy. 



Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Burkina Faso : L'opposition suspend sa participation au dialogue politique et annonce des manifestations
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Forotoba
opposants manifestent parce qu'on lui a donné d'argent
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
C'est devenu normal. Asseyez vous.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Ces terres vous seront arrachés dans 30 ans pour d'autres. Asseyez vous.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement