Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après 25 ans dans le noir, Amanibo un quartier de Bouaké enfin connecté au réseau électrique sous la houlette du maire
 

Côte d'Ivoire : Après 25 ans dans le noir, Amanibo un quartier de Bouaké enfin connecté au réseau électrique sous la houlette du maire

 
 
 
 2252 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 27 juin 2021 - 13:03

Le quartier Amanibo enfin éclairé par la lumière électrique (ph KOACI)



Situé dans la ville de Bouaké, Amanibo, anciennement village devenu un quartier de de la capitale du Gbêkê, vient d'être connecté au réseau électrique national. Sur un espace aménagé pour l'occasion, Amanibo qui a cédé une partie de ses terres pour l'établissement du cimetière municipal et la construction d'une base pour la Compagnie Ivoirienne d'Électricité (CIE), a été depuis 25 ans, malgré la présence en son sein de cette base électrique, dans le noir total.


Après un lobbying de certains de ses cadres, appuyés par le maire Djibo et son conseil municipal, Amanibo a vu ce samedi 26 juin 2021, sa terre bénéficiée du courant électrique. Heureuse de voir enfin leur quartier éclairé, la population de Amanibo par l'entremise de ses porte paroles dont Kouamé Aya, au nom des femmes, a émis le vœu de voir le village être doté d'adduction en eau potable, d'un pont reliant ce quartier à Air France 3, d'un groupe scolaire, d'un Lycée, d'un air de jeux, d'un marché moderne...


 

Présent à cette cérémonie de mise sous tension électrique du quartier Amanibo TSF Sud Bouaké, le maire Djibo Nicolas, parrain de cette activité en collaboration avec Nanan Konan N'Goran Dénis et Nanan Kouakou N'Dri Lavisse, a remercié les habitants de ce quartier de sa commune pour leur accueil à son endroit et surtout leur patience. « Selon les chiffres mis à notre disposition, ce sont plus de 30 localités la zone de Bouaké qui ont été connectées au réseau électrique national. L'enjeu étant bien évidemment, qu’aucun ménage et foyer ne soit en marge des commodités de la vie moderne.


Quand votre fille, la Conseillère Municipale Koffi Amoin Dorothée Epouse Kouamé a posé le problème de l’électrification d’Amanibo au cours d’une session du Conseil Municipal, j’ai aussitôt instruit mes services compétents et saisis, par la même occasion, les structures étatiques de tutelle, à l’effet de trouver une solution diligente.


Car, au regard des visées nationales et même locales au plan énergétique, je trouvais anormal qu’une localité comme Amanibo et ses habitants, vivant près d’une grande base de la CIE, soient encore la proie des ténèbres, quand tombe la nuit. Et grâce à vos prières et bénédictions, grâce à la vigoureuse politique d’électrification du Président Alassane Ouattara, le courant électrique est là aujourd’hui et dans la vie du village, en situation diurne comme de nocturne, plus rien ne sera comme avant. Ce que j’attends de vous, c’est de prendre soin des équipements électriques présents ici, grâce auxquels vous avez l’éclairage public et l’énergie dans les foyers. C’est à ce prix que vous allez pleinement en profiter, de même que les générations futures Amanibo.» a déclaré le maire Djibo Nicolas, acteur majeur de cette électrification.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après 25 ans dans le noir, Amanibo un quartier de Bouaké enfin connecté au réseau électrique sous la houlette du maire
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
Oh koaci arrêter ces gens veulent pas le courant il veulent suivre les frasques de gbagbo et ses deux femmes lol
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
baryond
Depuis quand électrifier un quartier est devenu un exploit? Arrêtez d'infantiliser les ivoiriens.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement