Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Un an après sa mort, l'autre face cachée d'Amadou Gon Coulibaly dévoilée
 

Côte d'Ivoire : Un an après sa mort, l'autre face cachée d'Amadou Gon Coulibaly dévoilée

 
 
 
 7392 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 08 juillet 2021 - 09:50

Amadou Gon accueilli par le chef de l’Etat à son retour de France en juillet 2020

 

08 juillet-2020-08 juillet 2021, cela fait exactement un an que le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, est décédé à l’âge de 61 ans des suites d’une maladie cardiaque.


Le défunt chef du gouvernement ivoirien avait été victime d’un malaise en plein conseil des ministres, le premier auquel il participait depuis son retour en Côte d’Ivoire et avait été transféré par ambulance vers la Polyclinique internationale Sainte Anne-Marie (PISAM), située dans la commune de Cocody.


Le 2 mai, l’ancien député-maire de Korhogo sa ville natale avait été évacué en urgence à Paris en pleine pandémie de Covid-19 pour des problèmes cardiaques.


Pris en charge à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, il y avait effectué une coronarographie et s’y était fait poser un stent.


Mais son séjour, qui devait initialement durer « quelques semaines » s’était finalement prolongé, en raison d’une seconde hospitalisation début juin. Amadou Gon Coulibaly avait été adoubé par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, afin qu’il soit le candidat du RHDP, c’est à-dire son successeur à l’élection présidentielle d’octobre 2020. 


 

 Mais avant sa disparation brutale, l’homme s’était confié dans une autobiographie, « Le cœur et l'esprit » aux journalistes Zyad Limam et Venance Konan. Un livre devait accompagner sa campagne présidentielle et lui permettre de modifier son image de technocrate austère.


Dans l’ouvrage, l’on découvre Amadou Gon Coulibaly sur une autre facette en témoigne ces derniers.

Dans sa vie privée, il était « plein d’humour ! », revèle le Directeur général du Quotidien pro-Gouvernemental et de poursuivre. « Voilà, c’est un homme très, très attachant, un peu timide… Mais il sait se laisser aller à raconter des blagues... Il avait vraiment envie de montrer sa vraie nature, de casser cette image d’homme austère, d’homme sectaire, que les gens avaient de lui. » A en croire toujours, l’écrivain, Amadou Gon était un féru de la musique reggae comme lui aurait confié.


« Il aimait le reggae. Il m’a dit qu’il a été à un concert de Bob Marley quand il était étudiant en France », révèle Venance Konan dans l’autographie du « Lion », comme on le surnommait dans la région du Poro.


 

À l’occasion de la célébration de la date anniversaire du décès d’Amadou Gon, son parti le RHDP, annonce plusieurs activées pour lui rendre un vibrant hommage. Il est prévu l’inauguration de l’institut politique qui porte son nom, des cérémonies de prières à la mosquée et à l’église ainsi qu’un hommage des artistes au Sofitel Hôtel Ivoire...


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Un an après sa mort, l'autre face cachée d'Amadou Gon Coulibaly dévoilée
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Tous les politiciens de ce monde ont toujours eu une face cachée, de fois sombre que, beaucoup d'humains découvrent après leur mort. D'ailleurs tout humain a toujours eu une face cachée(bonne ou mauvaise)............... Le monde oublie qu’Adolf Hitler est d'origine Juive(coté paternel) qu'il a caché pendant toute sa vie... En RCI, n'en parlons pas...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Vous nous emmerdez avec le titre. C'est quoi cette face cachée. Juste un titre pour avoir des clics.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement