Côte d'Ivoire Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Des mosquées de style soudanais situées dans le nord inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, Patrick Achi : « C'est un grand jour pour notre culture »
 

Côte d'Ivoire : Des mosquées de style soudanais situées dans le nord inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, Patrick Achi : « C'est un grand jour pour notre culture »

 
 
 
 9786 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 29 juillet 2021 - 11:40

Décidément une semaine rayonnante pour la Côte d’Ivoire après la paix des braves entre les deux grands leaders de la vie politique ivoirienne, Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo.


Après la ville historique de Grand Bassam en 2012, des mosquées de style soudanais situées dans le nord du pays ont été inscrites mardi sur la liste du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), lors de la 44e session du Comité du patrimoine mondial, devenant ainsi le premier bien africain inscrit sur la liste prestigieuse au cours de la session de cette année.




« Les huit petites mosquées situées à Tengréla, Kouto, Sorobango, Samatiguila, M’Bengué, Kong et Kaouara sont caractérisées par une construction en terre, des charpentes en saillie, des contreforts verticaux couronnés de poteries ou d’œufs d’autruche, et par des minarets effilés. Elles présentent une interprétation d’un style architectural dont l’origine se situerait autour du XIVe siècle dans la ville de Djenné, qui faisait alors partie de l’empire du Mali et dont la prospérité provenait du commerce de l’or et du sel, à travers le Sahara vers l’Afrique du Nord. C’est surtout à partir du XVIe siècle que ce style s’est répandu vers le sud, des régions désertiques à la savane soudanaise, en adoptant des formes plus basses avec des contreforts plus solides, pour répondre au climat plus humide. Ces mosquées sont les mieux conservées sur les vingt qui ont subsisté en Côte d’Ivoire, sur plusieurs centaines qui existaient encore au début du XXe siècle. Le style soudanais caractéristique des mosquées, propre à la région de la savane de l’Afrique de l’Ouest, s’est développé entre les XVIIe et XIXe siècles, lorsque les marchands et les érudits se sont répandus vers le sud à partir de l’empire du Mali, prolongeant les routes commerciales transsahariennes jusque dans la zone boisée. Elles constituent des témoignages très importants du commerce transsaharien qui facilita l’expansion de l’islam et de la culture islamique et témoignent d’une fusion des formes architecturales islamiques et locales qui a persisté au fil du temps », a expliqué l’UNESCO.


 Le premier Ministre, Patrick Achi a réagi à cet honneur fait par cette Organisation des Nations Unies (ONU) à la Côte d’Ivoire.


 

« Cette semaine, l’UNESCO a inscrit les mosquées de style soudanais du Nord de la Côte d’Ivoire, au patrimoine mondial de l’Humanité. Après Bassam en 2012, c’est le 2ᵉ site reconnu et valorisé ! C’est un grand jour pour notre culture et le rayonnement de notre pays Bravo aux équipes du ministère de la Culture mobilisées pour le plaidoyer, les membres du Cosim qui les ont appuyées. Et évidemment bravo aux Ministres de la culture successifs pour ce long travail, démarré en 2015 sous l’ancien Ministre Maurice Bandaman et achevé aujourd’hui sous la houlette de la Ministre Arlette Kouamé. Ces mosquées au style unique, construites en terre crue maçonnée au ‘’banco’’ puis associée à des matériaux naturels tels que le bois, l’argile, le beurre de karité… étaient encore au nombre de 300 au début du XXᵉ siècle. Du fait des contraintes climatiques et humaines, il en reste une vingtaine aujourd’hui. Leur préservation et leur valorisation sont donc un enjeu vital. Car si elles sont demain un levier pour faire grandir le tourisme dans notre pays, comme Bassam ou les sites inscrits au patrimoine naturel mondial tels le parc de la Comoé ou les Monts Nimba, ces mosquées historiques sont d’abord un héritage que nous devons connaître et transmettre.

Elles nous inscrivent dans des traditions cultuelles et culturelles séculaires, elles soulignent la richesse de notre histoire, la diversité de notre patrimoine, la foi sereine et ouverte de nos ancêtres. Elles sont une part de nous-mêmes que nous devons apprendre et donner à nos enfants. », a posté ce jeudi le chef du gouvernement.


Donatien Kautcha, Abidjan 





 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Des mosquées de style soudanais situées dans le nord inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, Patrick Achi : « C'est un grand jour pour notre culture »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
MERCI á l'UNESCO
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement