Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Monnaie Éco, le Groupe parlementaire EDS invite le Chef d'État à ne pas promulguer cette loi
 

Côte d'Ivoire : Monnaie Éco, le Groupe parlementaire EDS invite le Chef d'État à ne pas promulguer cette loi

 
 
 
 6396 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 29 juillet 2021 - 16:44

Les députés du groupe parlementaire EDS ce jeudi à Cocody (Ph KOACI)


Le groupe parlementaire Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS) souhaite que le Chef d'État Alassane Ouattara ne se presse pas à promulguer la loi sur la nouvelle monnaie Éco.


Pour les députés de l'opposition ivoirienne membres du Groupe parlementaire EDS, il faudrait attendre que des études d'experts en monnaie soient faites pour éclairer la représentation nationale.


C'est lors d'une conférence de presse au siège de EDS à Cocody que les membres du groupe parlementaire de la plateforme dirigée par Ouégnin ont fait savoir leur position, comme sur place constaté par KOACI.


Ce fut l'occasion pour les députés de ce Groupe parlementaires d'expliquer pourquoi le 27 juillet dernier, ils avaient voté contre l'adoption de cette loi de ratification pour la nouvelle monnaie qui devrait à l'avenir remplacer le Franc CFA.


 

En effet les députés du Groupe parlementaire EDS soutiennent n'avoir pas été convaincus par les arguments du gouvernement sur les questions qu'ils ont soulevés.


Il s'agit notamment de "qui est le véritable propriétaire de la monnaie créé au terme de l'accord, à savoir la CEDEAO ou l'UEMOA".


Les réponses des représentants du Gouvernement n'ayant pas pu dissiper leurs inquiétudes sur ces différents points, le Groupe parlementaire EDS a estimé donc que rien ne justifie l'empressement du Gouvernement à obtenir la ratification de cet accord surtout que la mise en œuvre de l'Éco prévue initialement en 2020 a été différé en 2027, ajoutant que la nouvelle monnaie Éco n'est pas différente de l'ancienne monnaie du Franc CFA.


"Le groupe parlementaire EDS rappelle que les promoteurs de la monnaie unique CEDEAO ont fait le choix d'une monnaie indépendante africaine et la propriété des États membres et de la CEDEAO. Les règles de gouvernance de cette nouvelle monnaie commune sont aux antipodes de celle de la monnaie CFA, pis l'Éco reste arrimée à l'Euro, conséquence ce qui donne le droit à la France d'intervenir dans la gouvernance de cette nouvelle monnaie", ont prévenu les députés du Groupe parlementaire EDS.


 

En définitives, les députés EDS ont déploré le fait que cette situation aura également comme conséquence de "continuer de maintenir les États membres de l'UEMOA dans une dépendance monétaire infantilisante qui n'a pas favorisé le développement économique des États membres de la zone UEMOA", ont ils soutenu.


Jean Chrésus, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Monnaie Éco, le Groupe parlementaire EDS invite le Chef d'État à ne pas promulguer cette loi
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Forotoba
vraiment vous faites de la comédie. On dit cette monnaie sera pour L'Afrique de l'ouest. Donc c'est une bonne chose pour toute L'Afrique. vous arrivez et nous parle de vos experts à deux balles.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Quand on vous dit d'aller à l'école, vous refusez. Voilà que tu n'as rien compris mais tu commentes quand même. Pffff
 
 il y a 1 mois
@Marius
On te parle d'une «monnaie africaine indépendante», débarrassée du contrôle de la France; mais, toi, tu développes une approche moutonne portée beaucoup plus sur la beauté du contenant et non sur la qualité du contenu. D'ailleurs, toi même, quand tu te lis, tu es convaincu d'être plus expert que les «expets à deux balles» ? Pourquoi vous autres moutons, bêlez toujours par intuition ?
 
 il y a 1 mois
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement