Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : UPU, Achi annonce la consolidation du rôle du commerce électronique, malgré la pandémie de la COVID-19 mais déplore la baisse constante des revenus totaux de la part de la poste
 

Côte d'Ivoire : UPU, Achi annonce la consolidation du rôle du commerce électronique, malgré la pandémie de la COVID-19 mais déplore la baisse constante des revenus totaux de la part de la poste

 
 
 
 7422 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 10 août 2021 - 14:49

Jérôme-Patrick Achi


La cérémonie d'ouverture du 27ème Congrès de l'Union postale universelle (UPU) a eu lieu hier. La journée d'aujourd'hui a été marquée par la Conférence ministérielle des Etats membres. Cette rencontre a rassemblé, les ministres chargés du secteur postal, les responsables d’autorités de régulation, les directeurs d’agences intergouvernementales et les représentants de haut niveau d’autres organisations afin de discuter des avantages que la poste apporte aux économies et aux sociétés.


Cette Conférence ministérielle a eu pour thème « COVID-19 et secteur postal – Ce qui a changé, ce qui n’a pas changé et ce qui doit changer ». Elle a offert l’occasion à toutes les parties prenantes du secteur postal international de faire le point sur les transformations entraînées par la pandémie de COVID-19 et de réfléchir sur les efforts à déployer pour parvenir à un futur durable pour le secteur postal.


A l'ouverture de cette conférence ministre, le Premier ministre ivoirien a affirmé que la pandémie du COVID-19 va laisser des traces.


«Si, il est une certitude que partagent ici, décideurs politiques, chercheurs, opérateurs privés et citoyens, c’est celle que rien ne sera plus qu’avant. Oui, il y aura un avant et un après COVID-19 », a déclaré, Jérôme-Patrick Achi.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Il estime que l'évolution rapide des technologies numériques et du commerce électroniques constituent une opportunité et une exigence pour le monde postal pour accélérer les profondes transformations enclenchées. Pour faire évolution les business modernes, innover et créer de la valeur ajoutée de la richesse et des emplois.


«C’est un impératif pour le secteur postal qui doit adapter ses modèles économiques et ses offres de services en en mettant davantage l’accent sur les colis, les services, la logistique et financiers. Notre conviction est que le secteur postal peut compter sur sa force première. Ces cinq millions de ressources de humaines pour libérer tout son potentiel, en tant que moteur de facilitation du commerce, et donc du développement socioéconomique grâce à des prestations de service de qualité, toujours pro-actif grâce à la digitalisation »,a-t-il expliqué.


Selon Patrick Achi, c'est en ce sens que l’UPU devra restructurer son réseau postal mondial de plus de 600.000 bureaux, comme principal catalyseur du commerce électronique au niveau planétaire et peut-être plus spécifiquement en Afrique à partir d’un écosystème intégré, inclusif et innovant.


Le Premier ministre ivoirien a déploré le fait que la «COVID-19 a frappé au moment précis où le secteur faisait déjà face à des défis majeurs. Il a précisé que les données disponibles indiquent que la part de la poste aux lettres dans les revenus totaux est en baisse constante.


«Sous l’impact de la digitalisation des économies et des échanges, passant de 45% en 2008 à 39% en 2018 au profit des colis et de la logistique qui ont progressé de 16% à plus de 27% sur la même période. La pandémie du COVID-19 a ainsi exacerbé une situation déjà sous contrainte », a déploré, le chef du Gouvernement ivoirien.


L’impact le plus frappant de la crise a été la perturbation des chaînes logistiques entraînant des répercutions sur les échanges internationaux qui ont diminué de 21% au cours des cinq premiers mois de l’année 2020, par rapport à la même période en 2019.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Le Premier ministre a déclaré que ces perturbations ont touché également les flux nationaux et les services financiers, c’est-à-dire les services postaux de paiement et d’envoi de fonds qui représentent en moyenne 16% des revenus des opérateurs postaux.


Patrick Achi a néanmoins reconnu que dans le même temps, la pandémie a consolidé le rôle du commerce électronique, car le chiffre d’affaires de certains acteurs a bondi.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : UPU, Achi annonce la consolidation du rôle du commerce électronique, malgré la pandémie de la COVID-19 mais déplore la baisse constante des revenus totaux de la part de la poste
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement