Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Biankouma, un agent de police des stupéfiants décède dans un tricycle
 

Côte d'Ivoire : Biankouma, un agent de police des stupéfiants décède dans un tricycle

 
 
 
 9020 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 27 octobre 2021 - 09:47

(image illustration)


Ghislain Tiémoko né le 1er janvier 1969 dans un village de la sous-préfecture de Man était agent en service à la direction des stupéfiants et des drogues (Dpsd) à San-Pédro.


Qu’est-ce qui a pu bien se passer pour que le corps sans vie d’un adjudant de la police puisse se retrouver le lundi 25 octobre 2021 dans un tricycle dans le village de Gban, une localité de Biankouma, à l’ouest de la Côte d’Ivoire ?


C’est l’épouse du défunt agent de police des stupéfiants qui donne les premiers éléments de réponses.


 

En effet, selon les sources sécuritaires, dame Adèle, épouse de l’adjudant Ghislain a fait savoir que son mari traînait une maladie d’origine mystique.


C’est donc dans leur tentative de recherche de solution en se rendant dans le village de Gban, pour retrouver un guérisseur que son époux va rendre l’âme dans le tricycle.


Les agents de police informés de la situation se sont rendus sur les lieux et ont été rejoint par l’infirmier de la localité. Après constatation d’usage, l’infirmier a conclu à une mort naturelle.




Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Trafic de drogue, le pays doit il être plus vigilant sur les profils des étrangers qui s'installent ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Bouaké 2023, Béma Fofana peut il rivaliser avec Amadou Koné...
 
1343
Oui
28%  
 
3276
Non
69%  
 
116
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Biankouma, un agent de police des stupéfiants décède dans un tricycle
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
Un infirmier qui conclut, comme ça, sans autopsie, a une mort naturelle !? Cet infirmier (qui n'est pas un médecin légiste) a vraiment un incroyable talent. Soyons sérieux !!
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Oú est la confusion ici ?... D'apres les propos de la défunte, il s'agirait bien sur d'une mort naturelle dans ce cas précis. La médecine moderne ou autres structures médicales ne reconnaissent pas la mort par voie mystique qui existe belle et bien..... Dans aucune autopsie, il n'est JAMAIS mentionné: " Mort par voie mystique provoquée par la sorcellerie ou par la magie-noire..."
 
 il y a 6 mois
SRIKABLA
"YAKO" á la famille... Méfions-nous du mystique(magie-noire et sorcellerie). Elles existent et elles détruisent une grande partie de la population en Afrique noire..
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
C'est une chance qu'un infirmier le déclare mort. Ailleurs au RHDP rdr en voie de reconstitution les gens sont enterrés soit dans un état de coma sans l'avis d'un médecin légiste. Que l'âme de ce policier repose en paix.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter