Congo (RDC) Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
RDC: «Congo Hold-up», Kabila et son clan accusé d'avoir détourné plus de 138 millions de dollars de fonds publics
 

RDC: «Congo Hold-up», Kabila et son clan accusé d'avoir détourné plus de 138 millions de dollars de fonds publics

 
 
 
 3811 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 19 novembre 2021 - 16:29


« Congo Hold-up », il s’agirait de la plus grosse fuite de données bancaires en Afrique.


 Une enquête de longue haleine, réalisée sur six mois révèle que plus de 138 millions de dollars de fonds publics de la République démocratique du Congo (RDC) ont été détournés en six ans par le clan Kabila avec le concours de la banque privée BGFI en RDC.


Baptisée « Congo Hold-up », l’enquête a porté sur la société Sud Oil et ses sociétés satellites. 


Les données ont été obtenues par l’ONG PPLAAF (Plateforme pour les lanceurs d’alerte en Afrique) et Mediapart, puis partagées avec le réseau d’investigation European Investigative Collaborations (EIC) ainsi que  des ONG et des médias internationaux dont RFI.


 

L’élite congolaise particulièrement le clan de l’ex-Président Kabila , avec la complicité de banquiers ou de partenaires commerciaux à l’étranger, notamment en Suisse auraient réussi à piller plus de 138 millions de dollars des caisses de l’ Etat.


L’enquête révèle que 33 millions de dollars ont été déposés en espèces et que 72 millions de dollars d’origine inconnue ont transité par un compte de la BGFI à la Banque centrale du Congo. 


Crée en 2008 par Pascal Kinduelo, un homme d'affaires proche de la famille Kabila,  Sud oil joue un rôle important, car sur le total du montant, cette société aurait encaissé, avec ses sociétés satellites, plus de 150 millions de dollars, dont 28 millions de cash et 92 millions d’argent public sur leurs comptes à la BGFI.


BGFIBank RDC est considérée comme la banque du président. 


 

Installée en 2010 à Kinshasa, la sœur cadette du Président , Gloria Mteyu, détient 40 % des parts avant d’être rejoint un an plus tard par un autre proche du clan Francis Selemani, nommé quelques mois plus tard à sa tête par le conseil d’administration.


L'ex-Président n’a pas encore réagi à ces accusations.


Après son retrait du pouvoir en 2019, Joseph Kabila jouirait de jours heureux dans sa ferme privée de Kingakati, à 50 kilomètres de la capitale Kinshasa.

 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
RDC: «Congo Hold-up», Kabila et son clan accusé d'avoir détourné plus de 138 millions de dollars de fonds publics
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter