Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Loi de finances 2022, Moussa Sanogo annonce la continuité « des audits dans toutes les entités modernes »
 

Côte d'Ivoire : Loi de finances 2022, Moussa Sanogo annonce la continuité « des audits dans toutes les entités modernes »

 
 
 
 4903 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 05 décembre 2021 - 15:56

Moussa Sanogo vendredi soir à Yamoussoukro



La Commission des affaires économiques et financières (CAEF) du Sénat a examiné puis adopté le projet de budget de l'Etat pour l'année 2022 en première lecture. Du coup, le projet de Budget de l'Etat pour l'année 2022 rentre dans sa dernière ligne droite avec l'adoption finale ce lundi de la loi de finances et son annexe fiscale.


Le vendredi 3 décembre 2021, sur présentation de Moussa Sanogo, ministre du Budget et du portefeuille de l'état, les sénateurs ont adopté à l'unanimité les crédits ouverts au profit du Ministère du Budget et du Portefeuille de l'Etat d'un niveau de 336,65 milliards FCFA. Ce montant inclut une grande partie de ressources communes à des ministères et de ressources affectées aux comptes spéciaux du Trésor. Ce qui ramène à 124,09 milliards FCFA le budget effectif qui va permettre d'assurer le pilotage des activités du ministère, accroitre les recettes douanières, mobiliser les ressources fiscales intérieures de l'Etat, renforcer la transparence et la gouvernance dans la gestion budgétaire, assurer la gestion efficace du portefeuille de l'Etat et renforcer la transparence et la gouvernance des marchés publics.


Les principaux chantiers du budget 2022 du ministère du Budget et du portefeuille de l'état sont entre autres, le déploiement de scanners à Takikro et Pogo, la réhabilitation des bureaux frontières Douanes de Man, de San Pedro, d'Abengourou et de Booko, la mise en service d'applicatifs pour faciliter les échanges entre les contribuables et la DGI, l'extension du SIGOBE aux ambassades et aux collectivités décentralisées, le renforcement du suivi des EPN ainsi que la seconde phase de la dématérialisation des marchés publics.


 

La poursuite des audits entamés dans des structures d'État qui ont fait tombé de grosse têtes du RHDP a été au centre des débats entre les sénateurs et le ministre du Budget et du portefeuille de l'état.


Moussa Sanogo a assuré que « Ces audits vont continuer, comme cela se fait pour toutes entités modernes ; c'est un acte moderne de gestion. Sous peu, nous allons rendre compte au conseil des ministres des audits menés au cours de l'année 2020. L'année dernière, nous avons fait le point des audits qui ont été menés en 2019.


Le ministre du Budget et du portefeuille de l'état a révélé que certaines entités qui ont fait l'objet d'audit ne relèvent pas du portefeuille de l'Etat, comme beaucoup le pensent par méconnaissance du statut des entités publiques.


Il a cité le cas de l'Autorité de régulation des télécommunications de Côte d'Ivoire (ARTCI) qui est une autorité administrative indépendante et de la Nouvelle pharmacie de la santé publique (NPSP), qui est une association.


 

Il a en définitive indiqué que l'Etat prend des dispositions pour assurer le contrôle de la gestion des entreprises publiques à travers les audits qui doivent être considérés comme un outil normal de gestion.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Loi de finances 2022, Moussa Sanogo annonce la continuité « des audits dans toutes les entités modernes »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter