Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Arrêt de travail de 72 heures annoncé à la Fonction Publique, la grève peu suivie au premier jour
 

Côte d'Ivoire : Arrêt de travail de 72 heures annoncé à la Fonction Publique, la grève peu suivie au premier jour

 
 
 
 5304 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 09 mars 2022 - 18:18

Mme Anne Ouloto mardi à Abidjan (Ph) 



La Coordination des syndicats du Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration (Cosyfopma) a annoncé un arrêt de travail à compter de ce mercredi 09 mars au vendredi 11 mars 2022.


Le constat fait au premier de la grève, ce qu’elle a été peu suivie.


Selon des sources jointes dans les locaux du Ministère, Le point de cette première journée indique un taux de présence de 90% des agents à leur poste de travail.


« En effet, sur un effectif total de 994 agents en poste en central, 521 agents étaient à leur poste, 205 sont en formation et en congés annuels, soit un effectif total de 726 agents qui ne sont pas concernés par ce mouvement. Il en est de même dans les Directions Régionales. Le point de la situation établi indique que sur les 33 représentations du Ministère à l’intérieur du pays, 31 ont effectivement fonctionné avec tous les agents en poste, en dehors des Directions Régionales de la Mé et du N’Zi qui ont connu une faible présence », apprend-on auprès de la Direction de Communication et des Relations Publiques du Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration.


 

Par ailleurs, nous apprenons que, le SYNAFOPCI, le SAPCI et le SYNCHAU-CI, les 03 autres syndicats du Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration, ont, au cours d’une rencontre avec les membres du Cabinet, marqué leur solidarité avec Madame le Ministre qui a toujours privilégié le dialogue dans les discussions avec les syndicats sur leurs différentes préoccupations. 


D'ailleurs, sur les sept points de revendications égrenées par l’ensemble des syndicats, six ont fait l’objet de satisfaction. Il s’agirait entre autres de :


La mise en place d’un cadre de discussion ; La mise place d’un comité de suivi pour la validation des effectifs à prendre en compte dans le cadre de la prime ; Le paiement des indemnités des concours avant l’ouverture de la cession suivante ; L’équipement et l’opérationnalisation des services du MFPMA (Directions Centrales et Régionales) ; La mise en place d’une assurance maladie ; La redynamisation et le développement du centre de santé.


La 7ᵉ préoccupation qui concerne la revalorisation de la prime et qui est le motif de la grève de la COSYFOPMA, ferait également l’objet de traitement diligent de la part de Madame le Ministre et de son Cabinet, en relation avec les Ministères techniques concernés.


 

Madame le Ministre Anne Désirée Ouloto félicite tous les agents présents à leur poste de travail parce que convaincus que d’importants efforts sont en train d’être faits pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. 


Enfin, elle invite le personnel à la sérénité et réaffirme sa disponibilité et son ouverture au dialogue.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Arrêt de travail de 72 heures annoncé à la Fonction Publique, la grève peu suivie au premier jour
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter