Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bras de fer Ministère de la Fonction Publique et la COSYFOPMA, Gaha Joël du SYNAFOP-CI lance un appel à la négociation et la discussion
 

Côte d'Ivoire : Bras de fer Ministère de la Fonction Publique et la COSYFOPMA, Gaha Joël du SYNAFOP-CI lance un appel à la négociation et la discussion

 
 
 
 6346 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 19 mars 2022 - 10:05

Gaha Joël (Ph KOACI) 


La COSYFOPMA (Coordination des Syndicats de la Fonction Publique et de la Modernisation de l'Administration) a déclenché une grève du 09 au 11 mars dernier pour revendiquer le relèvement de la prime que reçoit le personnel du Ministère.


À la suite de cet arrêt de travail qui selon nos informations a été peu suivi par les agents, trois syndicalistes ont été interpellés puis écroués à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA), pour des actes de voie de fait et de séquestration à l’endroit de leurs collègues qui ne se sentaient pas concernés par ce mouvement d’humeur.


Dans un entretien accordé à KOACI, Gaha Joël, Secrétaire Général National du SYNAFOP-CI (Syndicat National des Agents de la Fonction Publique de Côte d'Ivoire), donc le mouvement n'était pas signataire du mot d'ordre de la grève de la semaine dernière, lance un appel à la négociation et la discussion.



KOACI.COM : Mr le Secrétaire Géneral du SYAFOP-CI, Gaha Joël, quel est la position de votre syndicat sur le bras de fer qui oppose la COSYFOPMA et votre Ministère de tutelle ? 


Gaha Joël : Je voudrais de prime abord souligner que depuis quelques semaines nous avons entamés des négociations fructueuses avec notre Ministre de tutelle Anne Désirée Ouloto. Ces négociations qui se déroulaient de façon hebdomadaire et qui étaient présidées par Madame le Ministre en personne étaient très satisfaites pour le SYNAFOP-CI qui en est le principal demandeur. Nous avons senti la volonté et la détermination de notre Ministre à nous aider. 


 

Malheureusement les camarades grévistes ont estimé que ces discussions n'allaient pas à leur rythme. Contre toute attente et de manière unilatérale, ils ont quitté les négociations et opté pour la grève. Pour nous, cette manière de faire n'est pas la bonne surtout que nous avancions bien et prudemment avec nos autorités. C'est pourquoi nous et les 2 autres Syndicats nous ne nous sommes pas engagés dans cette grève. D'autant plus que sur 8 points, 7 ont connu une avancée notable dans leur règlement et le point principal était en bonne voie de résolution. 


KOACI.COM : C’est l’une des raisons qui explique votre refus de signer le Document appelant à la grève ? 


G.J : Oui nous ne pouvons pas être signataires et solidaire d'une grève qui en réalité n'était pas opportune au vu de la bonne avancée des négociations et des efforts qui étaient menés par notre ministre pour nous satisfaire. La grève étant le dernier recours, on y va que lorsque les négociations ont échoué ou que l'autorité est réfractaire à la discussion. En tout cas, c'est ce que moi j'ai appris dans ma formation syndicale. 


KOACI.COM : Que reprochez-vous exactement à vos camarades de la COSYFOPMA


G.J : Ma position est que les initiateurs de cette grève ne l'ont pas préparé de façon responsable. Le choix de la grève est libre en Côte d'Ivoire je pense. Certains ont fait le choix d'aller à la grève, d'autres le choix d'aller au travail. L'un doit respecter le choix de l'autre. C'est dommage que des amis aient été arrêtés pour les délits que vous évoquez. À notre niveau et par solidarité syndicale, nous espérons que les choses s'arrangeront pour eux. Nous attendons que nos amis grévistes nous contactent pour voir ensemble comment avoir la bonne approche  auprès de nos autorités pour la libération des amis arrêtés. 

Il est bon de faire cette importante précision : Même si nous déplorons la sortie cavalière et unilatéralement de la COSYFOPMA du dialogue pour aller à la grève qui a entraînée l'incarcération de certains à la MACA, j'ai, par solidarité syndicale, instruit un membre de mon bureau à l'effet d'approcher le Premier responsable de la COSYFOPMA Mr Nemlin Aimé à l'effet de conjuguer nos efforts pour aider ces pères de famille en prison à la suite à son appel à la grève, de les aider à recouvrer la liberté. Notre main tendue a été refusée et rejetée par Monsieur Nemlin. Tout cela nous fait penser qu'en réalité, la libération de ces personnes préoccupe plutôt nous autres que les initiateurs de cette grève.


KOACI.COM : Quel appel pouvez-vous lancer aux différentes parties afin de ramener le calme ? 


G.J : Un appel au calme et à la responsabilité pour les amis de la COSYFOPMA. Il faut savoir que quels que soient les désaccords qu'on pourrait avoir, seule la négociation et la discussion paient surtout que tout semblait aller dans le bon sens. Aujourd'hui ils se retrouvent à lutter pour la libération des camarades plutôt qu'à se focaliser sur les revendications. 


 

À notre ministre, je souhaite qu'on poursuive ensemble les négociations pour la satisfaction des revendications des agents. Saluer la bonne disponibilité et disposition de notre Ministre. Nous attendons beaucoup d'elle.




Interview réalisée par Donatien Kautcha, Abidjan



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bras de fer Ministère de la Fonction Publique et la COSYFOPMA, Gaha Joël du SYNAFOP-CI lance un appel à la négociation et la discussion
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Le Pharaon pourrait changer ENCORE de ministre á la tete de la Fonction Publique. La Nouvelle Patronne, " Madame le Bulldozer" ne pourrait pas résoudre les problemes des fonctionnaires d'Etat.
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter