Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire-Mali : Une délégation non-officielle en mission de médiation auprès de la junte à Bamako
 

Côte d'Ivoire-Mali : Une délégation non-officielle en mission de médiation auprès de la junte à Bamako

 
 
 
 6931 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 25 mars 2022 - 15:27

Choguel Maïga



Après Mamadou Koulibaly, une délégation de 6 autres personnes conduite par le Professeur Haïdara Moctar, Président du Groupe national (GNT) pour la paix, la concorde a effectué une mission de médiation au Mali du 24 février 2022 au 23 mars 2022.


Suite aux sanctions décrétées par la CEDEAO contre le Mali, les réseaux sociaux bouillonnaient de mécontentement à l'endroit des dirigeants de cette institution régionale, de l'UEMOA et particulièrement le Président Alassane Ouattara et les Ivoiriens.

Durant cette mission, la délégation a eu des rencontres et des séances de travail avec des populations, des organisations de la société civile, des partis et groupements de partis, des associations, des ONG, des ministres du gouvernement actuel, des gouvernements antérieurs et le Premier ministre Choguel Maïga.


Au-delà des souffrances qu'endurent les populations sous ces sanctions, la situation des Ivoiriens indexés et le Président Ouattara vilipendé a conduit le GNT à chercher des solutions en vue d'apaiser les tensions naissantes entre les peuples maliens et ivoiriens et marquer sa solidarité aux populations maliennes frappées par des sanctions de la CEDEAO et de l'UEMOA.


 

À l'issue de toutes les rencontres, le Président Haidara a révélé à la presse en début d'après-midi que les Maliens jugent illégales, illégitimes, injustes et d'une sévérité extrême les sanctions envers un peuple frère. Ils souhaitent la nécessité d'une normalisation rapide de la situation d'embargo dans laquelle leur pays se trouve confronté.


Les Maliens ont également souhaité, la nécessité d'une meilleure sensibilisation du Président Ouattara et de ses paires de la CEDEAO et de l'UEMOA à une meilleure écoute et une bonne compréhension des populations dans leur majorité.


L'importante médiatisation de la mission par les chaines de télé, des organes de presse et les réseaux sociaux d'une part et d'autre part l'intérêt qu'elle a suscité auprès du gouvernement et des populations a contribué à un important apaisement de la tension.

Le GNT a reçu les félicitations et les remerciements non seulement du gouvernement à travers le Premier Ministre, mais aussi des partis et groupements politiques, des associations et des populations rencontrées.


 

A l'issue de cette mission, au regard de ses constats et observations sur le terrain, le GNT lance un appel solennel aux Chefs d'Etat et de gouvernements de la CEDEAO et de l'UEMOA qui se réunissent demain 25 mars 2022 à Accra au Ghana, de bien vouloir examiner avec bienveillance et meilleure compréhension les difficultés auxquelles font face les populations du Mali et de la sous-région en vue d'une levée rapide des sanctions et embargos.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire-Mali : Une délégation non-officielle en mission de médiation auprès de la junte à Bamako
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
La CEDEAO n'est plus CREDIBLE en Afrique de l'ouest.... Elle est comparable á un groupe composé des barons de la Mafia..... Personnellement, je ne comprends pas les orientations-Satiniques du "pharaon d'Abidjan" qui devrait utiliser ses experiences acquises aux USA pour redonner du tonus á la CEDEAO...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Macron lui-même le dit haut et fort devant les micros :"je vais téléphoner aux dirigeants de la CEDEAO pour leur dire ce qu'il faut faire..."
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter