Cameroun Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : (Encore) un chef d'établissement scolaire poignardé par son élève
 

Cameroun : (Encore) un chef d'établissement scolaire poignardé par son élève

 
 
 
 2124 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 07 avril 2022 - 06:56

Une classe dans un établissement scolaire (Ph)



Un élève a poignardé son principal mercredi matin à Yaoundé.


Le drame s'est produit dans un établissement privé scolaire, dans le bureau du chef d'établissement.


Tout est parti du blouson de l'élève confisqué par le chef d'établissement.


Selon le responsable administratif, le blouson porté par l'élève n'était pas conforme à celui qui est autorisé au sein de l'établissement scolaire.

 

L'élève de 19 ans, en classe de 1ʳᵉ F4 maçonnerie, n'a pas digéré la sanction.


"Il est allé dans le bureau du principal pour le poignarder, en menaçant au passage les surveillants", raconte sa camarade de classe rencontrée par Koaci.


Une fois dans le bureau, il va asséner plusieurs coups de couteau à son principal.


"Ce sont les pleurs et les cris du directeur qui ont alerté le personnel", ajoute-t-elle.


L'élève dont les vêtements étaient ensanglantés et qui tentait de s'enfuir a été rattrapé par la foule qui voulait le lyncher.


 

Ce dernier n'a eu la vie sauve que grâce à l'intervention des forces de sécurité. 


Le bourreau est en détention en attendant d'être présenté à un procureur.


Quant au principal, son pronostic vital n'est pas engagé. Il est en vie et toujours sous soins médicaux.


Montée de l'insécurité en milieu scolaire


Au Cameroun, la violence en milieu scolaire devient banale.


Le 15 janvier 2020, Njomi Tchakounté Boris Kevin enseignant en cours d'intégration et vacataire au lycée de Nkolbisson, âgé de 26 ans, avait été poignardé mortellement par un élève de sa classe.


Il avait rendu l'âme quelques instants plus tard au centre hospitalier universitaire (CHU) de Yaoundé où il avait été admis pour des soins.


Tout était parti d'un blâme.


 L'élève n'avait pas apprécié que l'enseignant lui demande de quitter la salle de classe pour n'avoir pas respecté la consigne selon laquelle, aucun élève ne pouvait entrer après l'enseignant.


Certains attribuent la montée de cette insécurité en milieu scolaire, à la consommation des stupéfiants dont les jeunes Camerounais sont très friands.


 



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com





 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : (Encore) un chef d'établissement scolaire poignardé par son élève
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter