Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Présent dans le Gbêkê, le ministre Amadou Coulibaly plaide pour l'accompagnement des actions en faveur des femmes de l'Association Diabo ville Émergente
 

Côte d'Ivoire : Présent dans le Gbêkê, le ministre Amadou Coulibaly plaide pour l'accompagnement des actions en faveur des femmes de l'Association Diabo ville Émergente

 
 
 
 2246 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 18 avril 2022 - 12:47

Le ministre Amadou Coulibaly parcourant des champs de riz à Diabo (ph KOACI) 



"Renforcer le rôle et les capacités des femmes pour l'émergence du département Botro", est le thème choisi pour Paquinou des femmes 2022, mis en œuvre par la présidente de Diabo ville Émergente Madame Rébecca Yao dans le département de Botro (Diabo-Languibonou-Botro). Ce samedi 16 avril 2022, veille de la fête de Pâques, c'est une journée marathon qui a été servie par dame Rébecca Yao qui avait à ses côtés le ministre de la communication Amadou Coulibaly.


Démarrée par la visite du barrage de Diabo construit depuis 1987, cette tournée, entreprise par une forte délégation, a ensuite visité le périmètre rizicole puis l'unité de transformation et pour finir échangé avec les différentes couches de la communauté. « La fête de Pâques en pays Baoulé c'est l'occasion de parler de développement. Dans le département de Botro, précisément dans la sous-préfecture de Diabo, nous avons pu voir les réalisations qui ont été faites dans le domaine de l'agriculture et de la transformation de produits agricoles à Diabo à l'initiative de madame Rébecca Yao, qui a réussi à mettre les femmes ensemble et à exploiter des installations de l'ancien barrage de Diabo. C'est une initiative à encourager et il est bon qu'à l'occasion des fêtes de Pâques, ce sont des opportunités pour parler de développement et nous adressons tout notre encouragement à Madame Rébecca Yao. Nous l'avons encouragé à prendre davantage attache avec le gouvernement parce qu'elle peut bénéficier d'accompagnement beaucoup plus fort du gouvernement. J'ai aucun doute que lorsque le nouveau gouvernement sera formé, elle s'aura s'appuyer sur toutes les structures qui existent aussi bien au niveau du ministère de l'Agriculture qu'au niveau du ministère de la lutte contre la pauvreté. Ou encore au ministère de la femme et famille. Vous avez également les fonds de la première dame qui permettent de financer les projets des femmes.


 

Son initiative aide les femmes à non-seulement transformer leurs produits mais également trouver des débouchés pour les commercialiser. Il ne s'agit pas que de produire, il s'agit de transformer pour capter une plus-value mais également de pouvoir trouver des circuits de commercialisation. Elle mérite nos engagements...» a indiqué le ministre Amadou Coulibaly.


Pour la présidente de Diabo ville Émergente, « Il y'a de l'espoir. Nous travaillons ici avec nos parents, chefs traditionnels et mamans. Voir les autorités venir s'imprégner de nos réalités, de nos difficultés et prendre l'engagement de nous soutenir, ça veut dire qu'il y a de l'espoir. Il y a un meilleur avenir qui nous attend. À nous de nous réveiller et de nous lever et d'intégrer tous ces mécanismes là qui vont nous permettre d'aller de l'avant et construire notre cité.


L'autonomisation de la femme dans le département de Botro est en marche (...) Ces femmes-là savent que désormais l'État est avec elles, que le président de la République est disposé à les aider. À nous de nous organiser avec nos chefs traditionnels, avec toutes les forces vives pour que nous puissions exploiter au maximum toutes les ressources naturelles que nous avons, créer de la richesse pour pouvoir sortir de la pauvreté en milieu rural...» Par la suite, dame Rébecca Yao a égrené un chapelet de doléance notamment des machines, des formations, l'accompagnement financiers, la bénédiction des uns et des autres et infrastructures pour l'essor des habitants de sa localité.


« Nous disposons de 200 coopératives sur l'ensemble du département de Botro avec 3300 femmes qui sont disposées à travailler mais qui n'ont pas encore toutes pu bénéficier de tous ces mécanismes parce que nous n'avons pas toutes les autorisations administratives. C'est cet accompagnement général que nous sollicitons auprès des autorités que nous invitons à venir nous accompagner...» a plaidé la présidente de Diabo ville Émergente, rappelant que son association existe depuis quatre ans.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1500 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Présent dans le Gbêkê, le ministre Amadou Coulibaly plaide pour l'accompagnement des actions en faveur des femmes de l'Association Diabo ville Émergente
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter