Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Prix du pain, des boulangers ferment boutique par peur des pillages
 

Cameroun : Prix du pain, des boulangers ferment boutique par peur des pillages

 
 
 
 2918 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 17 mai 2022 - 08:02



 Des manifestants ont demandé aux boulangers de Foumban de baisser le prix du pain. Dans le cas contraire leurs commerces seront attaqués ont-ils fait savoir. Par crainte des pillages, des boulangers de la localité ont décidé de fermer boutique.


À Foumban, une localité de l'Ouest du Cameroun, la colère des populations qui font face à la vie chère, ne retombe pas.


 Ces dernières ont explicitement demandé aux boulangers de baisser le prix du pain à 100 FCFA.


Les boulangers dont les marges bénéficiaires sont déjà réduites ont décidé de fermer boutique par peur des représailles.


"La semaine dernière plus de 150 conducteurs de motos sont venus me voir. Leurs représentants sont montés pour me demander de baisser le prix du pain à 100 FCFA. Sinon ils vont attaquer ma boulangerie. Ce n'est pas faisable. Puisque j'achète le sac de farine de blé à 25000 FCFA depuis près de 2 mois", affirme Yangnigni sur une radio privée de Douala.


À l'issue d'une réunion avec les autorités, les boulangers ont décidé de fermer leurs boutiques.


 Depuis deux mois, le sac de farine de 50 kg est passé de 19000 à 24000 FCFA à Douala. Il faut ajouter à cela le prix du transport entre Douala, métropole économique et le point de livraison pour avoir le prix d'achat final.


 

Après un forcing de quelques jours, le gouvernement a cédé à la pression des meuniers et boulangers qui avaient procédé à l'augmentation unilatérale du prix du sac de farine.


Impuissance 


Sans communication officielle, le prix de la baguette de 200 grammes est passé de 125 à 150 FCFA.


 La baguette, vendue il y a quelques mois à 100 FCFA est vendue désormais à 125 FCFA.


Dans le même temps, les prix de tous les produits de consommation courante ont augmenté parfois 10 à 25 % voire plus.


Tout ceci se fait sans communication officielle. Le gouvernement semble impuissant.


La semaine dernière les habitants de Foumban ont manifesté leur colère face à l'augmentation des prix des matériaux de construction

Ils ont obtenu une légère baisse après l'implication des pouvoirs publics qui obligent les commerçants à vendre aux prix homologués.


 

 En cas de non-respect ces derniers verront leurs commerces fermés. 


 À Yaoundé, Douala, Bafoussam et Garoua les principales villes du pays l'on n'enregistre pas encore de manifestations contre la vie chère.


Mais, une propagation du mécontentement populaire lié à la vie chère, est à craindre.


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Prix du pain, des boulangers ferment boutique par peur des pillages
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter